Cuisine libano-syrienne

Saveur et légèreté

En Occident, la gastronomie libanaise jouit d’un grand succès. Moins connue, sa cousine syrienne lui ressemble fortement, à quelques nuances près. Exemple avec le caviar d’aubergine.

Recette
Moutabal - caviar d'aubergine

Ingrédients
2 aubergines
2-4 cs de tahini
½ citron, jus
150 g de yogourt
2 gousses d’ail
Poivre, sel

Préparation
Piquer les aubergines entières avec une fourchette et les déposer sur une plaque dans le four préchauffé à 180°C. Les cuire au minimum 30 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient tendres, puis les couper en deux dans la longueur. Prélever la chair avec une cuillère et la déposer dans un récipient. Presser les gousses d’ail, les incorporer à la chair d’aubergine et ajouter les ingrédients restants. Mixer jusqu’à obtenir une purée crémeuse, saler et poivrer.

Les amateurs d’alimentation saine apprécient les notes épicées et la légèreté de nombreux plats de la cuisine orientale. L’une des raisons de cet engouement? Le yogourt, ingrédient phare de bien des recettes. En plus d’être consommé, de même qu’en Suisse, au petit-déjeuner ou comme encas, le laban (yogourt) entre en effet dans la composition de divers mets à base de viande ou de légumes.


Au Proche-Orient, l’entrée est traditionnellement servie sous forme de mezzés: une sélection variée de plats savoureux dressés dans de petites assiettes et dans des bols. Ainsi, les invités peuvent déguster ce dont ils ont envie. Le moutabal, un caviar d’aubergine crémeux, est incontournable en Syrie. Mais peut-être le connaissez-vous sous le nom de baba ganoush? Ces deux mets orientaux se différencient en réalité par un ingrédient essentiel: le yogourt! Ce dernier, allié au tahini, une pâte de sésame, apporte légèreté et onctuosité au moutabal.

Servez le moutabal en entrée avec des biscuits salés ou comme garniture avec des grillades. Surprenez vos invités lors de votre prochain barbecue avec cette variante typiquement syrienne du caviar d’aubergine.