Cuisine togolaise

Des sauces exquises

Une bouillie réalisée à partir d’un aliment de base et une sauce délicieuse, voilà l’essence de la cuisine togolaise. Mais manger proprement avec les doigts requiert un peu d’entraînement. Et si vous essayiez?

Recette

Gboma dessi – sauce épinards aux cacahuètes
Pour 4 personnes

- 250 g de polenta blanche
- 3 cs d’huile
- 500 g de feuilles d’épinards (fraîches ou surgelées)
- 3 cs bombées de beurre de cacahuètes
- 2 oignons hachés
- 2 gousses d’ail écrasées
- 2 cm de gingembre frais râpé
- 1 bouillon cube
- Des petits piments verts, à votre goût
- 3 cs de purée de tomates
- Sel, poivre

Préparation
Préparer la polenta selon les instructions. Faire blanchir les épinards dans de l’eau salée puis hacher grossièrement. Garder 2 dl d’eau de cuisson. Faire revenir les oignons, l’ail et le gingembre dans l’huile, ajouter l’eau de cuisson réservée, le bouillon cube, la purée de tomates, les piments et le beurre de cacahuètes. Laisser mijoter 15 min à feu moyen en remuant de temps en temps. Ajouter les épinards et laisser mijoter encore 10 min, puis saler et poivrer. La sauce aux épinards peut être agrémentée d’aubergines, de tomates fraîches ou de gombos.

Au Togo, on utilise les aliments de base que sont le manioc, l’igname et la farine de maïs blanche pour réaliser des préparations ayant la consistance de la purée ou de la polenta, que l’on agrémente ensuite de sauces diverses. La règle veut que l’on mange sans couvert en utilisant seulement trois doigts de la main droite.

La cuisine traditionnelle togolaise comporte une multitude de sauces, qui accompagnent à merveille le poulet, le poisson, le crabe ou les crevettes. Outre la sauce togolaise aux tomates ou la sauce cacahuète proprement dite, il existe une sauce gboma dessi, faite d’épinards et d’arachides écrasées au mortier. Dans le village de Kpakparakpade, les repas sont préparés en plein air dans des petits fours à charbon. Il ne faut pas plus de 45 minutes pour les allumer, laver les épinards et écraser les cacahuètes tout en préparant un akoumé, qui ressemble à notre polenta blanche.

Pour respecter la tradition, formez des petites boulettes avec trois doigts de votre main droite et trempez-les dans la sauce avant de les déguster. Attention, c’est chaud!