Les principes fondamentaux de la Croix-Rouge

Unité

«Il ne peut y avoir qu’une seule Société de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge dans un même pays. Elle doit être ouverte à tous et étendre son action humanitaire au territoire entier.»

Doit-on accepter tous ceux qui souhaitent devenir membres de la Croix-Rouge ou s’y engager bénévolement? Oui, si l’on se réfère au principe de non-discrimination (les origines sociales ou géographiques la religion ne peuvent être invoquées comme motifs de refus). En revanche, toute personne souhaitant s’engager dans l’organisation doit s’identifier à ses Principes. En outre, les bénévoles doivent posséder les compétences requises pour la mission dans laquelle ils veulent s’investir. 

Du principe d’unité découle l’impossibilité que coexistent – voire rivalisent – deux Sociétés dans un même pays. Chaque Société doit déployer ses activités sur l’ensemble du territoire national où elle est implantée. Ainsi, elle n’est pas autorisée à délaisser une région ou une partie de la population en raison de tensions internes ou de velléités sécessionnistes.