Les principes fondamentaux de la Croix-Rouge

Neutralité

«Afin de garder la confiance de tous, le Mouvement s’abstient de prendre part aux hostilités, et, en tout temps, aux controverses d’ordre politique, racial, religieux et idéologique.»

Le Principe de neutralité implique que la Croix-Rouge se tienne à l’écart de toutes hostilités et de toutes controverses d’ordre politique, racial, religieux et idéologique. Celui qui prend parti risque de susciter la suspicion et l’animosité de l’un ou l’autre, qui le rejettera peut-être ou lui retirera la confiance qu’il pouvait avoir en lui. Il est impératif pour le Mouvement et pour l’accomplissement de sa mission humanitaire que cette confiance lui soit assurée.

Toutefois, le Mouvement est aussi amené, au nom du respect du Principe d’humanité, à prêter sa voix à la cause des personnes démunies et, le cas échéant, à attirer l’attention sur les abus dont elles sont victimes (sensibilisation). 

La neutralité est le principe qui distingue le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge des autres organisations humanitaires.