Migration forcée

Bosnie-Herzégovine: secours d’hiver aux réfugiés

Au cœur de l’Europe sévit une crise humanitaire peu relayée dans les médias. Un nombre croissant de personnes contraintes à l’exil cherchent à gagner l’Union européenne via la Bosnie-Herzégovine. Beaucoup voient cependant leur route s’arrêter à la frontière croate. La CRS leur fournit une aide d’urgence tout au long de l’hiver.

En 2018, le nombre de migrants et de réfugiés arrivés en Bosnie-Herzégovine dans l’espoir de gagner l’UE a fortement augmenté. Sur les quelque 20 000 personnes entrées dans le pays, 5000 s’y trouvent encore, dont 500 enfants. La plupart séjournent dans la région bordant la Croatie, où les communes ne sont guère préparées à un tel afflux. A l’approche de l’hiver, les nouveaux arrivants, hébergés dans des abris de fortune et privés de véritables perspectives, voient leur situation se détériorer. «Plusieurs milliers de réfugiés vivent à la merci du froid, sous tente ou dans des bâtiments délabrés», alerte la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

La situation est particulièrement précaire à Bihac et à Velika Kladusa, dans le nord-ouest du pays. La Croix-Rouge de Bosnie-Herzégovine y apporte une aide d’urgence en collaboration avec des bénévoles, distribuant des repas et prenant en charge malades et blessés dans des centres de santé ambulatoire. Elle sensibilise en outre les nouveaux arrivants au danger que représentent les mines abandonnées aux alentours des camps de réfugiés.

Secours d’hiver

La Croix-Rouge suisse (CRS) soutient sa Société sœur locale dans la gestion de la crise en débloquant 70 000 CHF supplémentaires au titre de l’aide d’urgence. De quoi financer l’activité de cuisines mobiles ainsi que la distribution de nourriture, de vêtements chauds et de sacs de couchage. Au cours de l’été, la CRS avait déjà fourni pour 150 000 CHF d’aide alimentaire. De plus, son opération «2 x Noël» lui permet d’apporter un soutien financier à des familles démunies et à des réfugiés en détresse dans la région.

La Bosnie-Herzégovine est un pays d’intervention prioritaire de la CRS, qui y déploie des programmes dans les domaines de la santé, du vieillissement actif et du secours d’hiver.