Usages

La protection, finalité première

En temps de paix, les emblèmes (sous la forme de logos) caractérisent les organisations de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Leur finalité première est cependant la reconnaissance et la protection dans les conflits armés.

Les Conventions de Genève distinguent deux cas d’usage des emblèmes:

  • Signe de protection: dans les conflits armés, l’emblème est la manifestation visible de la protection conférée par le droit international humanitaire (DIH) au personnel sanitaire civil et militaire ainsi qu’aux locaux, au matériel et aux moyens de transport médicaux. Il peut notamment être arboré par les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi que par le CICR. Visant à induire un réflexe de non-agression, l’emblème doit être de relativement grandes dimensions et exempt de toute adjonction, ce afin de lui assurer un maximum de visibilité.
  • Signe distinctif: en temps de paix, l’emblème a une valeur purement indicative. Il sert à montrer que telle personne, tel bâtiment, tel véhicule ou tel matériel a un lien direct avec la Croix-Rouge ou le Croissant-Rouge. Dans ce cas, l’emblème doit être de dimensions relativement modestes. Il est habituellement accompagné d’inscriptions ou d’autres adjonctions. Le logo de la Croix-Rouge suisse en est un bon exemple.