Communiqué aux médias

La CRS importe du matériel de protection et des tests pour la Confédération

Le soutien apporté par la Croix-Rouge suisse (CRS) à la Confédération dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus se concrétise notamment par l’importation depuis la Chine de volumes importants de masques, de combinaisons de protection et de gants. Les transports ont été confiés à la compagnie aérienne Swiss, qui a à ce jour opéré sept vols de Shanghai à Zurich.

Le matériel qui a commencé à arriver à Zurich par avion le 9 avril – à bord jusqu’ici de sept avions – est avant tout destiné à la Confédération, et à travers elle au système de santé et à la population. Les livraisons portent sur plus de 20 millions de masques et 300 000 combinaisons de protection. En outre, la CRS a également importé de petites quantités de tests PCR et anticorps dont des laboratoires universitaires doivent examiner l’intérêt pour la Suisse.

Ces importations sont pensées comme une réponse transitoire aux difficultés actuelles du système de santé suisse. Elles doivent contribuer à protéger la population en attendant que d’autres livraisons ainsi que la production nationale ne viennent combler ces lacunes. Une petite partie du matériel commandé permettra également à la CRS de garantir le maintien des prestations à la population assurées par ses associations cantonales, les Services régionaux de transfusion sanguine, l’Alliance suisse des samaritains et la Société Suisse des Troupes Sanitaires. La CRS n’accepte aucune commande de la part d’organisations externes ou de particuliers.

Les vols ont été effectués à prix coûtant par Swiss. Afin d’optimiser l’utilisation de l’espace, la compagnie a transporté les équipements non seulement en soute, mais aussi en cabine.

Une grande expérience des situations de catastrophe

Si ces importations ont été possibles, c’est avant tout grâce au réseau dont dispose la CRS et au savoir-faire qu’elle a acquis dans le domaine de la logistique internationale. Deux atouts qui sont eux-mêmes le fruit de longues années d’expérience de la gestion de catastrophes dans le monde. Depuis des années, en sa qualité de membre du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la CRS déploie son unité logistique un peu partout dans le monde dans le sillage de grandes catastrophes. Elle y joue à chaque fois un rôle clé, comme dans l’endiguement de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014/15 ou dans le cadre de l’opération d’aide engagée au Mozambique après le passage du cyclone Idai en 2019.

Collaboration avec des universités

Le matériel a été sélectionné en étroite collaboration avec une équipe de spécialistes emmenée par le virologue Didier Trono, de l’EPFL. Didier Trono dirige le groupe d’experts Diagnostics et tests du comité consultatif scientifique de la Confédération. La CRS importe uniquement du matériel dûment autorisé et certifié. En outre, avant toute validation, les tests font l’objet de contrôles par divers laboratoires universitaires suisses. Quant aux équipements de protection, ils sont vérifiés par le laboratoire de Spiez. Ce dernier a déjà contrôlé la qualité de volumes importants de masques. Les produits importés par la CRS ont été approuvés et leur utilisation en Suisse a été autorisée.

Les offres dans votre région

Sélectionnez votre canton pour découvrir toutes les possibilités qu’offre la CRS.

Newsletter