Vient de paraître: «Déqualifiés! Le potentiel inexploité des migrantes et migrants en Suisse»

Vous est-il venu à l’idée que l’aide soignante qui s’occupe de vous à l’hôpital pouvait être titulaire d’un brevet d’avocate? Ou que l’homme de couleur que vous avez vu remonter le train avec le minibar était médecin diplômé? La nouvelle publication de la CRS est consacrée au phénomène de déqualification qui est le lot de nombreux migrants.

Les migrants ressortissants d’Etats qui ne font pas partie de l’Union européenne (UE) ni de l’Association européenne de libre-échange (AELE) sont trois à quatre fois plus touchés par la déqualification que les Suisses. Les groupes de population parfois suspectés de ne pas (vouloir) s’intégrer sont justement privés des moyens qui leur permettraient de s’investir dans la société, ce dans l’intérêt de tous.

Le déclassement qui s’ensuit est une épreuve qui s'ajoute aux difficultés inhérentes à la migration. Comment les personnes concernées font-elles face? Et comment mieux les aider à s’intégrer? Ce sont là quelques-unes des questions explorées par Carole Berthoud dans la toute nouvelle publication de la Croix-Rouge suisse (CRS) intitulée «Déqualifiés! Le potentil inexploité des migrantes et des migrants en Suisse».
La publication décline les portraits de treize migrants qualifiés qui ont fait l’expérience d’une mobilité professionnelle descendante en Suisse. Les causes et les conséquences de ce phénomène ainsi que les ressources et les stratégies mises en jeu par les personnes concernées pour y faire face sont passées en revue. Se fondant sur les résultats de l'enquête, l’auteur formule des recommandations et des suggestions sur les moyens de combattre les obstacles institutionnels et sociaux auxquels se heurtent les migrants concernés et de favoriser leur intégration.

Ce titre, qui vient étoffer la série de publications «Gros plan», s’adresse à des spécialistes de la politique et de l’économie ainsi qu’à des experts des domaines de l’intégration, du travail et de la formation. Il est aussi destiné aux migrants en butte à la déqualification eux-mêmes. Informatif, son contenu est accessible à toute personne intéressée.