Service ambulatoire : assistance médicale pour les sans-papiers

Le Service ambulatoire pour les victimes de la torture et de la guerre à Wabern propose désormais des soins médicaux aux personnes en situation irrégulière. La Croix-Rouge suisse (CRS) a créé ce dispositif afin de répondre au besoin grandissant de structures de conseil et de soins à bas seuil destinées aux sans-papiers.

Les sans-papiers, du fait de leur situation irrégulière, ont difficilement accès aux soins : par peur d’être expulsés, ils évitent souvent tout contact avec les institutions – y compris avec les établissements du système de santé.

L'offre s’adresse à toutes les personnes sans titre de séjour vivant dans la région de Berne. Conseils et traitements y sont dispensés en toute confidentialité : l’ensemble des collaborateurs sont tenus au secret professionnel et les formalités sont réduites au strict minimum.
Les modalités de la prestation sont définies plus précisément dans deux dépliants (cf. Matériel dans la colonne de droite). Le premier contient des informations détaillées et s’adresse surtout aux institutions. Le second, plus concis, est destiné aux sans-papiers. Il est disponible en onze langues.

La CRS travaille en étroite collaboration avec les autres bureaux de conseil aux sans-papiers de la région de Berne, afin d’offrir à ces personnes en difficulté une prise en charge aussi complète que possible.

Ce nouveau programme s’inscrit dans le cadre de l’engagement humanitaire de la CRS auprès des plus vulnérables.
Il tient compte de la situation particulière des sans-papiers.