Coalition pour préserver la tradition humanitaire de la Suisse

Pour un droit d’asile humain et respectueux de notre Etat de droit: tel est l’appel lancé par l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) le 2 septembre, à l’occasion d’une conférence de presse. La Croix-Rouge suisse (CRS) dénonce les durcissements prévus de la loi sur l’asile.

L’OSAR a réuni diverses institutions (églises, œuvres d’entraide et associations) au sein d’une large coalition pour demander que soit préservée la tradition humanitaire de la Suisse. Les 20 organisations s’opposent à l’introduction de nouvelles restrictions dans le droit d’asile et réclament une protection véritable ainsi qu’une admission humanitaire pour les personnes persécutées.

«Il est désormais avéré que l’exclusion du régime de l’aide sociale n’a pas encouragé les personnes frappées d’une décision de non-entrée en matière à quitter le pays» déclare Hans Beat Moser, de la CRS. Entrée en vigueur il y a un an, cette mesure n’a entraîné que misère et exploitation.

Il est possible de télécharger le communiqué de presse de la CRS.