Pour une Suisse plurielle

La Journée du réfugié célébrée dans de nombreuses villes de Suisse

Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale il n’y a eu autant de déplacés. Le nombre de personnes en quête de protection ne cesse d’augmenter, et l’Europe est particulièrement sollicitée. Les Journées du réfugié sont une nouvelle occasion de réfléchir à cette tragédie.

  • Le centre pour requérants d’asile de la CRS à Altdorf (Uri) a mis sur pied pour la journée du 25 juin un copieux programme qui mettra en lumière le sort des enfants contraints à l’exil. Parmi les moments forts: une initiation à l’autodéfense par la championne de boxe Aniya Seki, suivie à 17h par un concert de Greis, ambassadeur de la CRS.
  • La Croix-Rouge zurichoise et la plateforme «Zürcher Flüchtlingstag» abordent cette année le thème de l’engagement en faveur des réfugiés. Les activités solidaires prévues réuniront diverses entreprises et organisations.
  • Le 11 juin, la Croix-Rouge saint-galloise organise avec d’autres institutions la treizième édition d’une journée de rencontres célébrant la diversité dans la ville et baptisée «Unsere vielfältige Stadt». A cette occasion, la vieille ville de Saint-Gall accueillera une fête colorée. Au programme, notamment: une prestation du Rich Man’s Kitchen Orchestra, un atelier djembé et un défilé de mode africain.
  • La Journée du réfugié des deux Bâle se tiendra le 18 juin sur la Barfüsserplatz, à Bâle. Elle fera la part belle au football, un sport accessible à tous, qui ne connaît aucune frontière, ni linguistique ni culturelle, et qui rassemble tout le monde, supporteurs comme coéquipiers.