Pleins feux sur les bénévoles

Regula Ettlin, bénévole de l’aide vestimentaire gratuite à la Croix-Rouge bâloise

Quelque 60`000 bénévoles ont rejoint la Croix-Rouge suisse (CRS) pour apporter leur aide aux autres. Découvrez leurs missions, leurs motivations, ainsi que les expériences enrichissantes découlant de ces engagements volontaires.

L’aide vestimentaire gratuite, qui a vu le jour durant la Seconde Guerre mondiale, figure parmi les prestations de la Croix-Rouge bâloise en faveur des personnes démunies. La remise de vêtements, de chaussures et de linge de maison a lieu deux fois par semaine à la boutique de la Croix-Rouge de Kleinhüningen, tenue par six collaboratrices bénévoles.

«Je travaille deux demi-journées par mois au service d’aide vestimentaire gratuite de la Croix-Rouge bâloise. Je dispose les vêtements dans les rayons et m’occupe des clients. La plupart viennent à la boutique depuis des années. De temps en temps, nous recevons aussi des requérants d’asile, qui sont bien entendu aussi les bienvenus. Pour ma part, j’ai vécu à l’étranger en divers endroits du globe et j’ai enseigné l’allemand. Et j’aime beaucoup m’occuper d’habits et de linge de maison.»

«J’ai été séduite par cette activité, qui permet à la fois de rencontrer des personnes issues d’autres cultures et de proposer une aide vestimentaire gratuite.» 

«Ce travail est souvent source de belles expériences. La gratitude des gens fait chaud au cœur, et leurs parcours de vie me touchent toujours. J’ai gardé un vif souvenir d’une famille tchétchène, dont le père et l’un des enfants étaient très marqués par ce qu’ils avaient vécu. Lorsque ces gens sont arrivés en Suisse, ils ne savaient pas s’ils allaient pouvoir y rester. Cinq ans plus tard, la mère m’a appris qu’ils avaient trouvé un logement, que son mari travaillait dans un atelier protégé et que toute la famille se portait bien.»

«Le bénévolat me fournit l’occasion de m’investir dans une activité adaptée à mes compétences et qui me correspond parfaitement.» 

«Le bénévolat me permet de m’investir dans une activité qui me plaît et qui est correspond à mes capacités, qu’il s’agisse de mes compétences linguistiques ou sociales ou de l’expérience acquise à l’étranger. La possibilité m’est donnée de rencontrer des gens que je n’aurais guère l’occasion de croiser autrement.»

«J’apprécie le fait que les bénévoles soient bien encadrés et informés. J’ai ainsi l’impression de faire partie d’un tout. Mon interlocutrice de l’association cantonale prête toujours une oreille attentive à mes demandes. Les réunions d’équipe, les perfectionnements et les excursions en compagnie d’autres bénévoles constituent autant d’atouts éminemment précieux à mes yeux.»

«J’apprécie le fait que les bénévoles soient bien encadrés et informés. J’ai ainsi l’impression de faire partie d’un tout.» 

Le bénévolat à la CRS

Découvrez les possibilités de bénévolat qu’offrent les autres cantons.