Dossier

Le bénévolat à la Croix-Rouge suisse

S’engager bénévolement, c’est agir au plus près de l’humain. Quelque 73 000 bénévoles de la Croix-Rouge mettent leur savoir, leurs compétences et leur expérience au service des autres et prennent le temps de les aider ou de les relayer dans les moments difficiles.

Définition, faits et chiffres

Qu’ils interviennent en faveur de leur prochain ou de l’environnement, les bénévoles et les personnes œuvrant à titre honorifique fournissent une contribution importante à la marche de la société. Leur engagement, convenu pour une durée déterminée, n’est pas rémunéré. Le travail bénévole complète et enrichit l’activité rémunérée sans lui faire concurrence. Il peut être fourni dans le domaine formel, c’est-à-dire dans le cadre d’une organisation, comme dans le domaine informel, ce qui est le cas par exemple de l’aide de voisinage.

Au sein de la CRS, le bénévolat est le fait de personnes qui s’engagent en conformité avec les Principes fondamentaux de la Croix-Rouge à titre volontaire et désintéressé. La CRS distingue deux formes d’engagement bénévole, selon qu’il se rapporte:

  • à des personnes qui interviennent sur le terrain régulièrement ou occasionnellement ou
  •  à des personnes qui sont investies d’une charge honorifique (p. ex. membres d’un comité).

«Faire le bien autour de soi, c’est cool!»

Alexander Gulski, Croix-Rouge Jeunesse d’Argovie

En Suisse, quelque 73 000 femmes et hommes, dont 7600 jeunes, œuvrent jour après jour sous la bannière de la Croix-Rouge suisse (CRS). Ils s’engagent à titre gratuit pendant près de 2,2 millions d’heures par an, ce qui, sur la base d’un tarif horaire moyen de 30 CHF, équivaut à 66 millions de CHF. Ainsi, la CRS est la plus grande organisation de bénévoles en Suisse dans le domaine de la santé, du social et du sauvetage.

Possibilités d’engagement au sein des organisations membres de la CRS

Les organisations membres de la CRS proposent des activités bénévoles diverses et variées. Un aperçu des possibilités est également disponible sur le site de votre région.

  • Associations cantonales de la Croix-Rouge: Engagement social en faveur de personnes âgées ou handicapées, de familles défavorisées ou de personnes issues de la migration. Les 24 associations cantonales confient à leurs bénévoles des missions extrêmement variées.
  • Organisations de sauvetage: Assurer les premiers secours et sauver des vies humaines, en milieu terrestre comme aquatique ou après une catastrophe: telles sont les missions confiées aux bénévoles qui s’engagent pour l’Alliance suisse des samaritains (ASS), la Société Suisse de Sauvetage (SSS), la Société suisse pour chiens de recherche et de sauvetage (REDOG) et la Société Suisse des Troupes Sanitaires (SSTS).
  • Organisations de jeunesse de la Croix-Rouge suisse: Les bénévoles de moins de 30 ans bénéficient eux aussi de diverses possibilités d’engagement au sein des groupes Croix-Rouge Jeunesse des différentes associations cantonales, de la jeunesse samaritaine Help, de la Jeunesse SSS ou de la Jeunesse SSTS.

«Si j’avais su à quel point c’est enrichissant, je me serais lancé bien avant.»

François Reinhard (bénévole du service des transports Croix-Rouge)

Le bénévolat profite aussi aux bénévoles

Les bénéficiaires de prestations ne sont pas les seuls à profiter du bénévolat. Car aider son prochain est source de plaisir et d’expériences enrichissantes: l’engagement bénévole est une façon gratifiante et utile d’occuper son temps, qui permet d’acquérir de nouvelles compétences et d’élargir son horizon, mais aussi de nouer des amitiés.

«Je m’engage bénévolement car j’aime apporter mon aide à ceux qui en ont besoin. A la SSTS, je rencontre régulièrement d’autres personnes. Jeunes et moins jeunes travaillent main dans la main, et nous apprenons beaucoup les uns des autres.»

Tina Hasler (bénévole à la SSTS)

Les motivations d’engagement des bénévoles sont variées et les bénévoles potentiels sont susceptibles d’être attirés par des aspects très différentes. C’est pourquoi la CRS s’attache à proposer une palette de missions aussi diversifiée que possible et suit de près les dernières tendances en matière de bénévolat comme le volontariat d’entreprise, le skill-based volunteering (bénévolat de compétences), etc.

Conditions-cadres

La CRS a bien conscience de la valeur inestimable du travail de ses bénévoles. C’est pourquoi elle leur offre des conditions-cadres appropriées ainsi qu’un accompagnement et un encadrement professionnels. Tout engagement bénévole à la CRS donne droit à la délivrance d’un dossier bénévolat, dans lequel est documenté et attesté le travail accompli. Dans le cadre de leur engagement, les bénévoles de la CRS ont la possibilité de suivre des formations continues. Les associations cantonales et les organisations de sauvetage de la CRS proposent à cet effet des cours spécifiques. Les organisations membres se fondent sur les lignes directrices en matière de bénévolat.

«Les champs d’intervention de la Croix-Rouge sont multiples et variés. Grâce à elle, je côtoie de nombreuses personnes, ce qui m’apprend et m’apporte beaucoup.»

Josephine Flüeler (bénévole du service de visite et d’accompagnement)

Centre de compétences Bénévolat de la CRS

Le bénévolat est l’une des compétences clés de la Croix-Rouge suisse (CRS). Le Siège CRS gère pour ses organisations membres un centre de coordination national Bénévolat. Ce dernier vise à mettre en réseau, conseiller et soutenir toutes les organisations CRS intéressées qui travaillent avec des bénévoles. C’est dans ce cadre qu’a entre autres été créé le pool d’information sur la gestion des bénévoles. Les deux collaboratrices du Centre de compétences Bénévolat s’occupent notamment de la reconnaissance des prestations fournies par les bénévoles et s’attachent à mettre en valeur auprès du grand public l’importance de leur contribution. Elles veillent en outre au rapprochement des acteurs au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi qu’avec des organisations de bénévoles en Suisse.