Centre d’accueil à Buchs

Des bénévoles de la Croix-Rouge pour aider les réfugiés

La Croix-Rouge suisse débloque 2 millions de francs supplémentaires pour les personnes en fuite. Depuis novembre 2015, la CRS soutient le Secrétariat d’Etat aux migrations dans la prise en charge des demandeurs d’asile avec l’envoi de bénévoles et de collaborateurs au centre d’accueil de Buchs (SG). Près de 1500 personnes y ont déjà été accueillies.

Les demandeurs d’asile qui arrivent dans le canton de Saint-Gall sont brièvement pris en charge au centre de Buchs avant d‘être dirigés vers les centres d'enregistrement et de procédure de la Confédération. La CRS remplit cette mission depuis novembre passé, sur mandat du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM). Elle envoie pour ce faire des équipes pouvant comporter jusqu’à cinq bénévoles par jour provenant des associations cantonales de la Croix-Rouge, de l’Alliance suisse des Samaritains et du Siège de la CRS. Sur place, avec l’équipe fixe, ils accompagnent les réfugiés et aident à la distribution de nourriture, de produits d’hygiène et d’habits, et assurent les soins médicaux. La CRS peut compter sur le soutien important du groupe Coop, qui livre gratuitement des denrées alimentaires et des articles pour l’usage quotidien.

Cette collaboration, fructueuse, a été très rapidement mise en place suite à la hausse des demandeurs d’asile début novembre. Les habitants de Buchs apportent également leur aide aux réfugiés grâce à des dons et diverses prestations.

En outre, la CRS renforce son engagement dans le domaine de migration et met à disposition 2 millions de francs supplémentaires, dont un quart est destiné à financer de nouvelles activités en Suisse. La CRS cherche à agrandir son pool de bénévoles afin d’apporter de l’aide dans d’autres lieux des routes migratoires (Liban, Grèce, Serbie). Depuis novembre 2015, comme à Buchs, des équipes de bénévoles se relaient déjà en Bavière pour soutenir la Croix-Rouge allemande sur le camp de réfugiés d’Erding.