Dossier

Les activités de jeunesse à la Croix-Rouge suisse

Les quatre organisations de jeunesse de la Croix-Rouge suisse (CRS) regroupent 9'500 bénévoles qui donnent de leur temps en faveur des plus démunis.

Les jeunes, nombreux à s’identifier avec les Principes fondamentaux de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, cherchent souvent à s’investir dans l’humanitaire. Leur enthousiasme et leur créativité représentent un potentiel inestimable, surtout quand il s’agit de venir en aide à d’autres personnes vulnérables et dans le besoin. La CRS, qui reconnaît ce potentiel, offre de nombreuses possibilités d’engagement au sein de ses treize organisations de jeunesse œuvrant dans les trois domaines suivants: sauvetage aquatique, premiers secours et engagement social.

Jeunesse de la Société Suisse de Sauvetage (SSS)

Parmi les membres de la CRS, la SSS est l’organisation qui enregistre le plus grand nombre de jeunes, avec 4500 participants au sein des groupes Jeunesse des sections. Ils se forment à la natation de sauvetage, s’engagent dans la prévention ou encore s’entraînent au sport de sauvetage.

Les jeunes nageurs sauveteurs se retrouvent régulièrement pour participer à des championnats aux quatre coins de la Suisse. Les plus ambitieux et talentueux d’entre eux parviennent à rejoindre l’équipe nationale junior, où ils représentent la SSS et la Suisse lors de compétitions européennes et internationales. Outre les entraînements, la SSS propose des cours de natation de sauvetage pour jeunes. Les enfants dès 10 ans peuvent passer le brevet jeune sauveteur et acquérir ainsi des connaissances de base dans la natation de sauvetage. Le module d’expérience Jeunesse vient ensuite compléter ce brevet. Le plaisir de se mouvoir dans l’eau est toujours au cœur des formations de la SSS.

Chiffres de la SSS
Nombre de participants aux formations Jeunesse (état 2017)
- Brevets jeune sauveteur: 2500
- Modules d’expérience Jeunesse: 600

Jeunesse samaritaine Help

Les 127 groupes  jeunesse de l’Alliance suisse des samaritains (ASS) sont ancrés au niveau local. Sous le mot d’ordre «Aider, faire des expériences, apprendre, s’amuser», quelque 2800 enfants et adolescents acquièrent des connaissances de base dans les premiers secours. Les moniteurs Jeunesse, qui sont solidement formés à leurs responsabilités, préparent les exercices avec eux.
Le traditionnel camp de de la Jeunesse samaritaine Help a lieu chaque année pendant Pentcôte.
Les jeunes sont l’un des piliers du mouvement samaritain. Là où il n’y a pas de groupe jeunesse, ils peuvent rejoindre la section locale.

Chiffres de la Jeunesse samaritaine Help (état 2017)
- Groupes Jeunesse actifs: 127
- Nombre de personnes ayant réussi le cours de moniteur Jeunesse: 180

Groupes Croix-Rouge Jeunesse des associations cantonales

Les groupes Croix-Rouge Jeunesse (CRJ) des associations cantonales comptent dans leurs rangs près de 1700 membres âgés de 15 à 30 ans. Les possibilités d’engagement sont nombreuses et varient selon les groupes. Par exemple, des jeunes bénévoles organisent des après-midi ludiques dans des centres de transit pour égayer le quotidien des enfants de requérants d’asile. D’autres dispensent des cours de soutien à des enfants de langue étrangère. D’autres encore animent des après-midi de divertissement dans des foyers pour personnes âgées ou permettent à des enfants défavorisés de participer à une journée sportive tout en les sensibilisant aux principes d’une alimentation saine.

Au cours de leurs activités, les jeunes de la CRJ retrouvent certes des personnes partageant leurs idées, mais ils assimilent aussi des compétences essentielles tout en s’amusant. Ils élargissent leur horizon, sont confrontés à la réalité de la vie d’autres personnes et acquièrent une expérience précieuse. Ils peuvent également profiter du vaste éventail de formations qui les soutient et les encourage concrètement dans leurs activités bénévoles.

Jeunesse de la Société Suisse des Troupes Sanitaires (SSTS)

La SSTS peut compter sur un mouvement Jeunesse très engagé. Le groupe «Action SSTS», fondé en 2011, s’adresse à tous ceux qui souhaitent se former de manière ludique au sauvetage et aux premiers secours. Des rencontres pleines d’aventures sont organisées plusieurs fois par an. Une sortie accrobranche est par exemple l’occasion de parler des blessures du dos, une nuit à la belle étoile d’apprendre à lire une carte. Le groupe est supervisé par deux jeunes cadres expérimentés de la SSTS.

Depuis 1983, la SSTS organise chaque automne le camp de formation et de vacances AULA destiné à des jeunes de 14 à 22 ans. Les quelque 160 participants y apprennent les fondements des premiers secours sur la base d’une formation modulaire similaire au sauvetage non professionnel niveau 1-3 selon ResQ. Pendant le camp, des excursions, des jeux, des activités sportives et des loisirs thématiques sont également organisés.

En plus de cette solide formation, le camp AULA a pour objectif de familiariser les jeunes avec le service sanitaire. Les valeurs de la Croix-Rouge et l’idéal humanitaire sont inculqués aux participants, qui découvrent également les professions de la santé ainsi que les organisations partenaires de la SSTS.

Unsere Einsatzmöglichkeiten sind so vielfältig wie du. Werde Teil der Jugendbewegung.

Lignes directrices de la CRS en matière d’activités de jeunesse

La CRS accorde une place importance aux jeunes. Les activités de jeunesse sont qualifiées par la Stratégie 2020 de compétences clés et permettent à l’œuvre d’entraide d’atteindre ses objectifs dans les domaines d’activités clés que sont la santé, l’intégration sociale ainsi que la recherche et le sauvetage. La CRS forme des jeunes bénévoles dans ces domaines.

Ses organisations de jeunesse se fondent sur des lignes directrices, qui énoncent neuf normes en matière de bénévolat au sein de la CRS:

  1. Accessibilité
    Les organisations de jeunesse de la CRS appliquent des procédures claires et simples, et les renseignements doivent être facilement accessibles.
     
  2. Sécurité et engagement
    Les jeunes prennent un engagement ferme en signant une convention. Ils sont assurés pendant toute la durée de leur engagement.
     
  3. Compétences et formation
    Au cours de leur engagement, les jeunes développent des compétences qui leur seront utiles pour leur avenir tant personnel que professionnel. Les organisations de jeunesse de la CRS leur proposent régulièrement des cours adaptés afin qu’ils se forment et se perfectionnent.
     
  4. Flexibilité
    Les activités avec des jeunes bénévoles doivent être organisées en dehors des horaires ordinaires de travail et d’école.
     
  5. Participation
    Les jeunes bénévoles veulent endosser des responsabilités. C’est pourquoi ils sont associés à toutes les étapes du développement de nouvelles idées, de la conception à la mise en œuvre.
     
  6. Encouragement et reconnaissance
    Le travail fourni par les jeunes bénévoles est reconnu par la remise de lettres de recommandation, d’attestations ou du dossier bénévolat.
     
  7. Efficacité
    Les jeunes veulent être sûrs que leur engagement n’est pas vain. Les organisations de jeunesse de la CRS doivent démontrer que leur action a un effet concret.
     
  8. Diversité des activités
    Les jeunes doivent avoir la possibilité d’œuvrer dans plusieurs activités de durées variables.
     
  9. Divertissement et travail en équipe
    Leur engagement permet aux jeunes bénévoles de faire de nouvelles connaissances et de nouer des amitiés avec des personnes partageant les mêmes idéaux tout en se divertissant.

Approches participatives dans les activités de jeunesse de la CRS

Les jeunes bénévoles veulent eux aussi être associés aux décisions stratégiques. La CRS en a pris conscience et encourage leur participation de façon ciblée. Les organisations de jeunesse de la CRS, ancrées au niveau local, offrent à leurs membres la possibilité de faire entendre leur voix et de s’impliquer à tous les échelons, par exemple dans le choix des activités et des formes de travail en commun ou dans l’élection et la participation de représentants au sein des organes des organisations membres de la CRS. La collaboration ainsi rendue possible entre la relève et des dirigeants déjà expérimentés permet de garantir le nécessaire transfert de connaissances intergénérationnel. De plus, les jeunes apportent une incontestable valeur ajoutée par leur idéalisme et leur créativité. C’est pourquoi la CRS a inscrit dans la nouvelle Stratégie 2020 l’objectif d’assurer une représentation adéquate de la jeunesse au sein de ses organes et délégations. A la fin juin 2013, l’Assemblée de la Croix-Rouge a concrétisé ces belles intentions en élisant Danielle Breitenbücher, 25 ans, au Conseil de la Croix-Rouge.

Tendance: les activités de jeunesse en pleine évolution

Il est ressorti d’une étude de l’Office fédéral de la statistique de 2016 que 38,7% des jeunes entre 15 et 24 ans exercent une activité bénévole, dont 18,8% dans une organisation (bénévolat institutionnel). Ils veulent que leur engagement ait du sens et que l’utilité de celui-ci soit soulignée en conséquence. Ils voient dans le bénévolat un moyen d’exprimer leurs motivations personnelles mais aussi de préparer leur avenir professionnel. Ils prennent du plaisir dans leurs activités, veulent faire bouger les choses conjointement avec d’autres, rencontrer des personnes sympathiques et élargir leurs connaissances et expériences (Observatoire suisse du bénévolat 2016).
Les jeunes s’écartent des formes traditionnelles du bénévolat. Ils veulent s’investir dans des projets et/ou pendant une durée déterminée. La CRS, qui en a pris conscience, répond à leurs souhaits depuis plus de dix ans. Dans un cadre défini, les jeunes ont la possibilité de travailler en toute autonomie. Ils sont associés à toutes les étapes d’un projet, de sa conception à son évaluation, et acquièrent ainsi des compétences essentielles dont il est fait état dans le dossier bénévolat, très utile en cas de recherche d’emploi.

Centre de compétences Jeunesse

Le Centre de compétences Jeunesse du Siège de la CRS se charge de la mise en relation, du suivi et de la coordination des organisations de jeunesse de la CRS et soutient les organisations membres qui souhaitent constituer ou consolider un groupe Jeunesse et mener des activités de jeunesse. Il organise des manifestations nationales comme le camp d’été avec la Fondation swisscor ou la rencontre d’échanges pour tous les membres des organisations de jeunesse de la CRS. Il édite en outre le magazine Jeunesse «ready for red cross».