Participation de la jeunesse

En prise directe avec le conseil de la Croix-Rouge

En préambule de l’ACR 2018 à Schaffhouse, une délégation du Swiss Red Cross Young Leaders Forum a rencontré pour la première fois le Conseil de la Croix-Rouge. Quels thèmes ont-ils abordés au sein de cet organe majeur? Philipp et Manuela, nos deux délégués Jeunesse, nous livrent leur ompte rendu.

Un peu nerveux, nous attendions à la porte de la salle de réunion. Quelles questions le Conseil de la Croix-Rouge (CCR) va-t-il nous poser? Quels conseils ses membres vont-ils nous donner et comment réagiront-ils à nos demandes? Nous allions vite le savoir. Nous avions
obtenu l’occasion unique de rencontrer les membres de cet organe majeur en vue d’un entretien. La glace a vite été rompue, et les membres du CCR nous ont réservé un accueil des plus chaleureux. En premier lieu, nous leur avons présenté le Swiss Red Cross Young Leaders Forum (YLF) et notre prise de position. La discussion qui a suivi nous a permis de renforcer la conviction de certains quant à l’importance que revêt la jeunesse. Les membres du CCR nous ont motivés et incités à poursuivre notre travail afin de faire encore mieux entendre la voix des jeunes. Des idées de projets concrets ont même été émises.

Une après-midi thématique consacrée au rôle de la CRS en cas de catastrophe s’est aussi déroulée en amont de l’Assemblée de la Croix-Rouge (ACR). Nous avons beaucoup appris à cette occasion et eu de bons échanges avec les autres participants. Cet échange s’est prolongé le soir lors d’un repas pris en commun et d’une visite guidée de la ville historique de Schaffhouse. La nuit a été courte, car il nous fallait encore nous préparer en vue de notre grand oral le lendemain matin devant l’Assemblée de la Croix-Rouge.

Notre prestation devant l’ACR s’est révélée un plein succès. Nous avions dissimulé des brèves sous les sièges des membres de l’Assemblée, que nous avons amenés à présenter eux-mêmes les succès du YLF. Nous avons réussi ainsi à capter leur pleine attention avant de leur présenter nos objectifs. Lors du repas qui a couronné la séance, nous avons récolté de nombreux retours positifs et poursuivi la discussion avec quelques participants. Nous espérons que notre intervention aura permis de convaincre certaines associations de donner plus de poids à la voix des jeunes. Nous sommes en tout cas confiants que les choses iront dans ce sens!