tiré de ready for red cross

Coronavirus: Des projets créés et adaptés en un temps record

Et soudain, tout a changé. Lorsque la pandémie de coronavirus a mis à l’arrêt certains projets des Croix-Rouge Jeunesse, ces dernières ont cherché à s’adapter. «ready for red cross» présente quelques-unes des activités développées depuis le début de la crise.

De Robin Fries

Dans la vie, nous sommes parfois confrontés à des situations inédites et exigeantes, et il nous faut alors faire preuve de créativité et d’optimisme pour nous y accommoder. Les conséquences du coronavirus ont aussi touché les Croix-Rouge Jeunesse (CRJ) qui, en raison des mesures édictées par la Confédération, ont dû interrompre nombre de leurs activités. Pour les bénévoles, il n’était pas question de prendre des vacances forcées. Voici quelques projets qu’ils ont mis sur pied:

Echange de lettres

D’ordinaire, des bénévoles rendent visite une fois par mois aux résidents des EMS de Frauenfeld et de Kreuzlingen (TG) pour un café-débat. Souviens-toi, dans le deuxième numéro de «ready for red cross» en 2019, nous t’avions parlé de ces rencontres intergénérationnelles qui permettent d’échanger sur de nombreux sujets. Pour rester en contact pendant cette période particulière, les bénévoles envoient des cartes et des lettres aux résidents.

Service des transports

Les bénévoles du service des transports Croix-Rouge sont majoritairement des personnes âgées; ils relèvent donc des groupes à risque. Suite aux mesures prises par la Confédération, il manquait quelque 400 bénévoles rien qu’en Thurgovie. De nombreux jeunes, comme l’auteur de cet article, se sont offerts pour les remplacer et véhiculer les clients à leurs rendez-vous durant la pandémie.

Aide aux devoirs en ligne

Après avoir discuté avec l’organisation partenaire de ce projet, la CRJ zurichoise a décidé de proposer son aide aux devoirs en ligne: les cours d’appui n’ont plus lieu lors d’une rencontre physique, mais par vidéoconférence. Ces rendez-vous virtuels permettent de continuer à se concentrer sur les besoins de l’élève, de répondre à ses questions et d’assurer l’aide et le soutien nécessaires. Il existe désormais une vingtaine de binômes d’apprentissage. De plus, ce nouveau concept a eu un effet secondaire plutôt réjouissant: de nouveaux élèves, établissements scolaires et travailleurs sociaux ont rejoint le projet.

Kits de bricolage pour les enfants des centres pour requérants d’asile

Les après-midis de jeux régulièrement organisés pour les enfants dans plusieurs centres pour requérants d’asile ont également dû être suspendus. Néanmoins, ces moments de loisir sont une véritable bouffée d’air frais pour les petits résidents et les centres. Un groupe de bénévoles a donc décidé de créer des kits contenant le matériel et les instructions nécessaires pour réaliser un bricolage, kits qu’ils envoient ensuite aux enfants. Les petits bénéficiaires ne sont pas les seuls à apprécier cette action: les responsables des centres sont également ravis.

Lecture au téléphone

Dans un foyer pour aveugles, les soirées lecture et jeux avec les résidents ont dû être annulées. Les bénévoles lisent des histoires aux bénéficiaires par téléphone afin de garder un contact direct avec eux. Là encore, plusieurs tandems se sont formés.

Colis alimentaires

Dans le cadre de l’action 2 x Noël, le service SOS-Beratung de la CRS Canton de Zurich reçoit des colis alimentaires qu’il distribue ensuite à des personnes défavorisées. Ce service ne proposant provisoirement qu’un soutien par téléphone, les bénéficiaires ne sont plus en mesure de venir chercher eux-mêmes leurs colis contenant denrées alimentaires et produits d’hygiène. Les bénévoles de la CRJ zurichoise ont ainsi décidé de livrer une fois par semaine les paquets aux personnes dans le besoin, qui sont profondément reconnaissantes que cette solution ait été mise en place.