Les principes fondamentaux de la Croix-Rouge

Impartialité

«Le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ne fait aucune distinction de nationalité, de race, de religion, de condition sociale et d’appartenance politique. Il s‘applique seulement à secourir les individus à la mesure de leur souffrance et à intervenir en priorité là où la détresse est la plus criante.»

L’interdiction de toute discrimination, telle qu’elle est implicitement contenue dans le Principe d’impartialité, concerne l’ensemble des activités de protection, de secours et d’aide sociale menées au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Tous les êtres humains ont droit à recevoir protection et assistance d’une manière égale sans préjudice d’ordre subjectif et donc sans aucune discrimination.

Garants de la proportionnalité, tous les membres du Mouvement doivent s’appliquer à secourir les individus dans la mesure de leurs souffrances et à subvenir par priorité aux détresses les plus urgentes. A la détresse la plus importante doit être apportée l’aide la plus importante. De même, à la détresse la plus urgente doit être apporté le secours le plus rapide.

La Croix-Rouge ne fait aucune distinction entre victimes et coupables et ne cherche pas à connaître les raisons du drame. C’est l’étendue de la détresse, la gravité des blessures constatées, qui décident de la priorité des secours portés. Elle intervient en fonction de la détresse, et non en fonction de la sympathie qu’elle éprouve pour les personnes touchées.