Philippines

Le typhon Hagupit sème le chaos

Les Philippines sont une nouvelle fois victimes des caprices de la nature. Treize mois après le passage de Haiyan, c’est le typhon Hagupit qui a semé ce week-end la désolation sur l’archipel. Heureusement, l’alerte précoce déclenchée par les autorités et la Croix-Rouge ont permis à des centaines de milliers de personnes de se mettre en sécurité suffisamment tôt.

Après avoir atteint les côtes philippines le 6 décembre, Hagupit a traversé l’archipel à une vitesse de 200 km/h, laissant derrière lui une trace de désolation dans des régions dont certaines avaient déjà été ravagées l’an dernier par le typhon Haiyan.

De nombreuses maisons ont été emportées ou détruites, tandis qu’en de maints endroits, les routes sont coupées et les habitants privés d’eau et d’électricité. La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge fournit des biens de secours tels que bâches, jerrycans, kits d’hygiène, moustiquaires et sets de cuisine en quantités suffisantes pour couvrir les besoins de 30 000 familles. Dans l’ensemble des régions touchées, des bénévoles de la Croix-Rouge philippine se tiennent prêts à assurer les premiers secours et à participer à la distribution des biens de première nécessité.

Grâce au lancement d’une opération d’évacuation sans précédent, des centaines de milliers de personnes ont pu se mettre à l’abri avant l’arrivée de la catastrophe. Là encore, les bénévoles de la Croix-Rouge ont joué un rôle clé en prévenant les habitants de la menace et en relayant ainsi l’alerte précoce déclenchée par les autorités.

Malgré tout, de nombreux Philippins ont encore une fois tout perdu et ont impérativement besoin de notre aide. Voilà pourquoi la Croix-Rouge suisse lance aujourd’hui un appel aux dons.