Reconstruction

La sécurité avant tout

Une fois l’assistance immédiate prodiguée, la Croix-Rouge suisse aide les victimes à retrouver dignité et autonomie. Outre la reconstruction des maisons et des infrastructures publiques, elle met l’accent sur la prévention des catastrophes ainsi que sur la réhabilitation sociale et économique.

Les catastrophes naturelles meurtrières pèsent lourdement sur la population; cette situation peut durer des mois, voire des années. Pour empêcher que les abris provisoires ne se transforment en demeures permanentes, la Croix-Rouge suisse (CRS) s’engage aussi rapidement que possible dans la phase de relèvement. Les familles sont étroitement associées aux travaux de planification et de reconstruction de bâtiments et de sanitaires conformes aux besoins de la région. En outre, la CRS édifie, de concert avec la Croix-Rouge locale et les autorités, des hôpitaux, des dispensaires et des écoles. Elle procède en outre à l'assainissement des puits et répare les canalisations d'eau. La CRS axe ses efforts de reconstruction sur la durabilité et sur le renforcement de la résilience des systèmes et des structures.

The Shelter Effect or how a safe home can change everything

© IFRC

Préparation aux cataclysmes

Au vu du nombre croissant de catastrophes naturelles, la CRS intensifie ses efforts dans le secteur de la prévention. C’est là une approche particulièrement importante dans des pays régulièrement victimes des caprices de la nature, comme le Honduras, le Népal, les Philippines, Haïti ou le Vietnam. Sur place, la Croix-Rouge forme des équipes de sauvetage qui donneront l'alarme, évacueront les victimes et leur prodigueront les premiers secours. Elle constitue en outre des stocks de biens de secours, avec notamment couvertures et tentes.

Un réseau mondial

Pour apporter son aide, la CRS s'appuie sur le réseau du Mouvement international de la Croix-Rouge. Dans les régions touchées par une catastrophe naturelle, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge se charge de coordonner l'aide, en collaboration avec les sociétés nationales et leurs bénévoles respectifs. Dans les régions en guerre, la CRS coopère avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).