Journée mondiale de l’aide humanitaire

Un dévouement à toute épreuve

Catastrophes naturelles, guerres, épidémies: partout dans le monde, d’innombrables per-sonnes, dont beaucoup de bénévoles de la Croix-Rouge, fournissent jour après jour une aide indispensable. C’est à elles qu’est dédiée la Journée mondiale de l’aide humanitaire, célébrée le 19 août.

Chaque année, la survie de plus de 100 millions de personnes à travers le monde, de la Syrie au Soudan du Sud en passant par l’Equateur et la mer Méditerranée, dépend de l’aide humanitaire. Et partout dans le monde, il se trouve des hommes et des femmes pour voler à leur secours, des hommes et des femmes qui, au mépris des dangers, font tout pour sauver des vies et atténuer les souffrances de leur prochain. La Journée mondiale de l’aide humanitaire, célébrée chaque année le 19 août, a pour vocation de rendre hommage à l’ensemble de ces intervenants, dont la plupart œuvrent à titre bénévole.

Un immense réseau

La Croix-Rouge suisse (CRS) peut elle aussi compter sur un immense réseau d’agents humanitaires. Dans les 30 pays où elle s’engage sur le long terme, elle contribue à former des bénévoles et les prépare au mieux à leurs missions. Ainsi, lorsque son soutien est sollicité à la suite d’une catastrophe, elle est généralement en mesure de réagir immédiatement en s’appuyant sur ces relais locaux.

Parallèlement, la CRS dispose en Suisse d’un pool de logisticiens et de spécialistes de la santé mobilisables rapidement en cas de catastrophe.

A l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, la Croix-Rouge suisse tient à remercier l’ensemble de ces acteurs pour leur indispensable soutien, mais aussi à commémorer le souvenir de tous ceux qui, de par le monde, ont perdu la vie dans le cadre d’un engagement de ce type. A titre d’exemple, l’année dernière, neuf personnes par mois en moyenne sont mortes lors de missions à caractère humanitaire.

19 août: une journée pour se souvenir

La Journée mondiale de l’aide humanitaire a été instaurée en 2008 par l’Assemblée générale de l’ONU. La date a été choisie en référence à l’attentat qui, le 19 août 2003, avait coûté la vie à 22 personnes au Siège des Nations Unies à Bagdad.