Ethiopie

Renforcement de l’aide aux victimes de la sécheresse

La CRS relève de 330 000 CHF son engagement dans le sud de l’Ethiopie, durement touché par la sécheresse, où elle développe l’accès à l’eau potable des populations, distribue des compléments nutritionnels aux enfants et mène des campagnes de sensibilisation à l’hygiène.

Comme déjà l’an passé, l’Ethiopie est frappée par une sécheresse dont on ne voit pas la fin. Dans certaines parties reculées du pays où l’eau fait régulièrement défaut, notamment dans les régions de Somali et d’Oromia, la crise a atteint des proportions dramatiques. En conséquence, la Croix-Rouge suisse (CRS) a décidé d’étoffer ses programmes d’aide dans les districts de Moyale et de Shalla.

Distribution de deux millions de litres d’eau

Dans le premier, avec l’appui de la Chaîne du Bonheur, elle construit depuis 2010 des bassins de rétention, mène des campagnes de promotion de l’hygiène et soutient la Croix-Rouge locale. Il y a quelques semaines de cela, face à l’urgence, des bénévoles formés par ses soins ont commencé à distribuer de l’eau aux communautés les plus menacées. Plus de deux millions de litres d’eau ont déjà été acheminés par camions-citernes à près de 84 000 habitants de villages reculés – une question de survie. Parallèlement, la Croix-Rouge distribue des tablettes de purification de l’eau et sensibilise les populations aux grandes règles d’hygiène.

Et le déploiement de l’aide d’urgence dans le district de Moyale est appelé à se poursuivre. Ainsi, les enfants en bas âge et les femmes enceintes et allaitantes bénéficient de compléments nutritionnels. De même, du fourrage est distribué afin d’éviter que les habitants ne perdent leur principal moyen de subsistance, à savoir leur bétail.

Les enfants en bas âge, premières victimes

Un peu plus au nord, le district de Shalla souffre lui aussi cruellement de la sécheresse. Les plus petits sont particulièrement menacés. En 2016 déjà, la CRS, en collaboration avec ses Sociétés sœurs autrichienne et éthiopienne, a mené dans la région une opération d’aide d’urgence qui va maintenant être convertie en un engagement de long terme. L’objectif est d’améliorer durablement les conditions de vie de 8000 villageois à travers la construction de réservoirs d’eau et l’organisation de campagnes de sensibilisation à l’hygiène.

La CRS a provisoirement débloqué avec l’appui de la Confédération 330 000 CHF pour le renforcement de son aide en faveur des personnes menacées par la famine en Ethiopie. Les dons sont les bienvenus.