Ouragan Irma

Les logisticiens d’urgence de la CRS ont atterri à Saint-Martin

Les secours de la Croix-Rouge s’organisent après le passage de l’ouragan Irma. Les spécialistes de l’aide d’urgence de la CRS interviennent dans la partie néerlandaise de l’île de Saint-Martin et à Antigua.

Partis mercredi de Suisse, les cinq logisticiens de la Croix-Rouge suisse (CRS) ont atterri jeudi sur l’île de Saint-Martin. L’aéroport de l’île étant fermé au trafic régulier, ils ont dû embarquer dans un avion militaire au départ de Curaçao.

«Avant même que l’appareil n’atterrisse, nous avons pu nous rendre compte de l’ampleur des dégâts. De toute évidence, le retour à la normale sera long pour les populations sinistrées», confiait Thomas Büeler, logisticien expérimenté de la CRS, peu après son arrivée.

Au cours des prochains jours, l’équipe de la CRS et la Croix-Rouge néerlandaise auront pour mission d’identifier les besoins les plus urgents de la population et d’organiser l’acquisition des marchandises nécessaires. Elles veilleront à cet effet à privilégier autant que possible les marchés locaux. «Il est essentiel d’associer la population et les structures en place à notre démarche», explique Thomas Büeler. Mais étant donné l’ampleur des destructions sur l’île de Saint-Martin, des arrivages d’aide humanitaire en provenance de l’étranger sont également attendus. Les logisticiens se chargent de réceptionner les biens de secours, mais aussi de les entreposer de façon adéquate et d’assurer leur distribution à la population.

Renforcement du dispositif d’aide d’urgence

Jeudi, Regina Wenk, une autre déléguée de la CRS, a été dépêchée en renfort dans les Caraïbes. Stationnée à Antigua, cette ingénieure civile fait partie d’une équipe Croix-Rouge qui se rend dans plusieurs petites îles particulièrement touchées par l’ouragan. Certaines d’entre elles ne donnent pratiquement plus signe de vie, l’électricité et les télécommunications n’ayant pas été rétablies. Dans la mesure où nombre d’aéroports ont été détruits, la Suissesse devra par endroits se déplacer en bateau. Elle a pour mission d’inspecter les dommages causés aux bâtiments et d’engager les premières mesures dans l’optique des réparations et de la reconstruction.