Indonésie

La Croix-Rouge déploie son aide – par bateau et à pied

Deux semaines après le séisme et le tsunami qui ont frappé les Célèbes, les équipes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont fourni de l’eau, des denrées alimentaires et des hébergements d’urgence à plus de 30 000 personnes. Mais il reste d’énormes défis à surmonter, comme nous l’explique le spécialiste en aide d’urgence de la CRS, Thomas Büeler, en mission sur place.

L’aide internationale parvient maintenant à un nombre toujours croissant de régions restées dans un premier temps inaccessibles après le séisme et le tsunami du 28 septembre. «La Croix-Rouge a déjà distribué plus de 500 000 litres d’eau potable et elle remet aux habitants des denrées alimentaires ainsi que le matériel nécessaire pour construire des hébergements rudimentaires», rapporte Thomas Büeler. L’expert en aide d’urgence de la Croix-Rouge suisse (CRS) est sur place pour appuyer la coordination des opérations du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. A ce jour, la Croix-Rouge a fourni des biens de secours à plus de 30 000 personnes tributaires d’une aide immédiate. Le travail de distribution va durer encore plusieurs semaines, car les besoins sont immenses. Une grande partie des infrastructures ont été endommagées par la catastrophe, nombre de routes sont coupées, et, bien des habitants sont privés d’eau et d’électricité. «En dehors des grands axes routiers et dans les villages reculés, les conditions restent très difficiles, souligne Thomas Büeler. Beaucoup de familles ont tout perdu. Souvent, elles se rendent à pied dans des zones moins touchées ou essaient de gagner d’autres îles en bateau.»

Des cliniques mobiles pour les malades et les blessés

Pour compléter l’approvisionnement en biens de secours, généralement achetés sur place grâce à la solidarité et aux dons internationaux, on recourt au transport par avion et par bateau. Mais les distributions dans les régions les plus inaccessibles exigent parfois des bénévoles qu’ils se déplacent à pied. Le ravitaillement en biens de première nécessité n’est pas la seule difficulté: l’aide médicale constitue également un important défi. La Croix-Rouge indonésienne a déployé plusieurs cliniques mobiles dans la zone sinistrée et soigne chaque jour quelque 500 blessés et malades.

600 bénévoles de la Croix-Rouge

Mobilisant 600 bénévoles et nombre de spécialistes, elle joue du reste un rôle central dans le cadre des opérations d’aide d’urgence, avec le soutien d’experts internationaux, comme le Suisse Thomas Büeler. La CRS a débloqué avec l’appui de la Confédération une première enveloppe de 500 000 CHF et, outre le financement de biens de secours, elle se tient prête à dépêcher sur place du personnel spécialisé supplémentaire.

Quatre choses à savoir sur les opérations de la Croix-Rouge aux Célèbes
- 600 bénévoles mobilisés
- 141 hébergements d’urgence construits dans les communes touchées
- 82 775 personnes qui attendent d’être évacuées de la zone sinistrée
- plus de 67 000 maisons endommagées ou détruites