Aide d’urgence à Vanuatu

La Croix-Rouge apporte son aide après le passage du cyclone Pam

Dans la nuit du 13 au 14 mars, le cyclone Pam a dévasté de vastes zones des Etats insulaires de Vanuatu et de Tuvalu, dans le sud du Pacifique. La Croix-Rouge locale distribue des denrées alimentaires, de l’eau potable et des tentes, et la CRS a débloqué 150 000 CHF au titre de l’aide d’urgence.

Vanuatu, situé au nord-est de l’Australie et formé de 83 îles pour la plupart sans relief, a été durement touché par la catastrophe. Port Vila, la capitale, n’a pas été épargnée: selon les premières estimations, 90% des maisons, souvent rudimentaires, ont été détruites ou fortement endommagées, et 65 000 personnes ont besoin d’hébergements d’urgence. De plus, 500 écoles ont été détruites. Soufflant à une vitesse de 250 km/h, le cyclone Pam a été catégorisé comme tempête tropicale de catégorie 5, la plus élevée, et est l’un des plus violents que la région ait jamais connus.

Dans les jours qui ont suivi la catastrophe, des équipes de la Croix-Rouge ont parcouru tout le pays pour évaluer l’ampleur des dégâts et les besoins de la population. «La priorité est actuellement de donner aux personnes touchées un toit, de la nourriture, de l’eau et des premiers secours», explique Augustine Garae, responsable de la gestion des catastrophes de la Croix-Rouge de Vanuatu à Port Vila. Des bénévoles de la Croix-Rouge distribuent des biens de première nécessité comme des kits d’hygiène, des couvertures, des bidons d’eau, des matelas et des sets de cuisine et apportent leur soutien aux autorités dans les 26 centres d’évacuation de la capitale de Vanuatu. L’aide internationale est aussi en marche. Jusqu’à présent, ce sont surtout les organisations de la Croix-Rouge de la région, notamment les Croix-Rouge australienne et néo-zélandaise, qui se sont mobilisées. Avec le soutien de la Confédération, la Croix-Rouge suisse (CRS) a débloqué 150 000 CHF au titre de l’aide d’urgence. Deux logisticiens se tiennent prêts à partir et à soutenir l’opération humanitaire en cas de besoin.

Du 15 au 18 mars se tenait à Sendai, au Japon, la troisième conférence de l’ONU sur la prévention des catastrophes. 42 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge y participaient, et Beat von Däniken, en tant que chef de la Coopération internationale de la CRS, y représentait le réseau suisse des œuvres d’entraide. «Ce cyclone dévastateur montre une fois de plus l’importance de la prévention des catastrophes, un des axes prioritaires de notre travail. Nous pouvons ainsi protéger la vie humaine et réduire l’étendue des dévastations causées par les forces de la nature.»

Les dons sont les bienvenus sur le compte postal 30-4200-3.
Mention «Cyclone Pam»
IBAN CH43 0900 0000 3000 4200 3
Croix-Rouge suisse, 3001 Berne