Explosions à Beyrouth

Images de désolation après la double explosion à Beyrouth

La Croix-Rouge libanaise a mobilisé toutes ses équipes médicales d’urgence pour porter secours aux blessés suite à la catastrophe qui a dévasté le port de Beyrouth le 4 août 2020. La CRS aide sa Société sœur depuis de nombreuses années à renforcer son système de transfusion sanguine et son dispositif de préparation aux catastrophes.

La double explosion qui a secoué le port de Beyrouth le 4 août laisse une ville meurtrie: immeubles éventrés, voitures brûlées, et surtout plus d'une centaine de morts et des milliers de blessés. Les images qui nous parviennent sont tragiques. La Croix-Rouge libanaise a mobilisé tout son personnel médical pour venir en aide aux victimes de la catastrophe. Près de 125 ambulances et 375 équipes médicales d’urgence ont été envoyées dans le centre de Beyrouth pour évacuer les blessés et leur fournir une assistance. Des postes de premiers secours ont été mis sur pied à différents endroits de la ville permettant de prodiguer des soins dans les plus brefs délais. Les besoins en sang sont énormes et la Croix-Rouge libanaise a appelé la population à donner son sang. Enfin, des abris temporaires ont été érigés afin d’héberger les familles dans le besoin où elles recevront de la nourriture et des kits d’hygiène.

Transfusion sanguine et ambulances

La Croix-Rouge suisse (CRS) aide sa Société sœur depuis 2013  à renforcer et à étendre son système de transfusion sanguine. Pendant de nombreuses années, la CRS a également contribué au développement de l’aide médicale d’urgence, notamment à la modernisation des ambulances. Aujourd’hui, la Croix-Rouge libanaise dispose de véhicules opérationnels et bénéficie d’une excellente réputation dans le pays. Elle est également très bien préparée aux catastrophes, entre autres grâce au soutien de la CRS dans ce domaine.

La FICR a débloqué 700 000 CHF au titre de cette catastrophe. De son côté, la CRS se tient prête à étendre son dispositif d’aide et accepte les dons dès maintenant.