Séismes en Italie

De nouveaux espaces de socialisation

Un an après les terribles tremblements de terre qui ont secoué le centre de l’Italie, la CRS est sur place pour aider à la reconstruction dans les communes de Visso et de Camerino. Il naît de cette collaboration avec la Croix-Rouge italienne de nouveaux espaces de socialisation, notamment un home et un foyer polyvalent.

A la suite des violents tremblements de terre des mois d’août et octobre 2016, la Croix-Rouge suisse (CRS) a offert son aide à sa Société sœur italienne. La population suisse, les partenaires de la CRS, la Chaîne du Bonheur ainsi que l’ambassade et le consulat d’Italie en Suisse ont fait don en faveur des victimes d’un total de près d’un demi-million de CHF. Des fonds que la Croix-Rouge italienne a pu affecter à de vastes opérations d’aide d’urgence et de reconstruction.

La Casa Amica, un nouvel EMS

C’est ainsi que, grâce à l’aide envoyée de Suisse, un EMS verra bientôt le jour à Camerino, dans la région des Marches: le mois de septembre marquera le coup d’envoi de travaux de rénovation et d’aménagement d’une bâtisse qui servira de point de rencontre à jusqu’à 70 seniors de la commune et de ses environs. Le personnel assurera en outre des soins médicaux et une prise en charge psychologique. La «Casa Amica», c’est son nom, devrait ouvrir ses portes en décembre 2017. Une bonne nouvelle pour Camerino, dont le centre-ville historique et d’importantes infrastructures ont été détruits par les tremblements de terre d’août et octobre 2016. Même de vieilles églises, qui avaient pourtant survécu à bien d’autres secousses, n’ont cette fois pas résisté.

Structure polyvalente à Visso

Non loin de Camerino, la petite bourgade de Visso a elle aussi été durement ébranlée. Au lendemain de la catastrophe, le centre-ville était quasi inhabitable. Les habitants ont en outre perdu leurs principaux lieux de rencontre. Grâce au soutien venu de Suisse, Visso va désormais se doter d’un nouveau foyer polyvalent: les bénévoles de la Croix-Rouge locale s’y retrouveront pour leurs formations, tandis que la commune y organisera des manifestations diverses. Enfin, les locaux pourront servir de centre d’intervention et de coordination en cas de catastrophe.

Séismes en série

Le tremblement de terre qui a frappé le centre de l’Italie au petit matin du 24 août 2016 a atteint le degré 6 sur l’échelle de Richter. Cette secousse, première d’une longue série, a fait près de 300 morts et 3000 sans-abri. Très rapidement, des milliers de bénévoles et de collaborateurs de la Croix-Rouge italienne ont porté assistance, de diverses façons, aux populations concernées. Ils ont maintenu leur engagement dans les mois qui ont suivi, contribuant aux travaux de reconstruction et aidant les sinistrés à surmonter l’hiver. Enfin, ils ont également participé aux secours d’urgence après les fortes répliques d’octobre 2016 et de janvier 2017.