22. Décembre 2020

Situation au Tigré, Ethiopie

Ethiopie: le nombre de personnes déplacées augmente

Les affrontements au Tigré font fuir de nombreuses personnes vers d’autres régions d’Ethiopie ou vers le Soudan. La situation humanitaire s’aggrave de jour en jour, et la Croix-Rouge fait tout son possible pour aider les plus vulnérables.

Début novembre, les tensions entre le gouvernement éthiopien et la région du Tigré ont débouché sur un conflit armé entre les forces spéciales de la région du Tigré et les Forces nationales de défense éthiopiennes. Cette situation a depuis lors fait de nombreux morts et blessés et provoqué des pénuries de nourriture et d’eau ainsi que des destructions et des déplacements massifs. Plus de 950 000 personnes auraient ainsi été déplacées dans différentes zones de l’Ethiopie et du Soudan. Il est toujours impossible d’accéder à près de 96 000 réfugiés érythréens dans le nord du Tigré. En outre, des rapports font état d’attaques, d’enlèvements et de recrutements forcés autour des camps, ainsi que de réfugiés quittant ces derniers par manque de nourriture. 

L’Ethiopie et le Soudan traversent tous deux une grave crise humanitaire depuis plusieurs mois. Une crise causée par la conjonction de plusieurs facteurs: la pandémie de coronavirus, l’insécurité alimentaire due aux ravages des criquets pèlerins dans la Corne de l’Afrique et des inondations dévastatrices.

La Croix-Rouge suisse (CRS), avec l’appui de la Confédération, finance un projet d’aide d’urgence pour soutenir la Croix-Rouge éthiopienne (ERCS) et permettre notamment la distribution d’allocations en espèces  ainsi qu’un soutien psychosocial  aux personnes déplacées. En outre, le Service de recherches CRS est en contact avec les personnes qui ont perdu des membres de leur famille et fait tout son possible pour rétablir les liens familiaux.

Besoins humanitaires en augmentation

L’ERCS est intervenue rapidement pour fournir une assistance aux personnes les plus démunies. Les équipes de terrain de la Société nationale de la Croix-Rouge et du CICR à Mekele, la capitale du Tigré, ont commencé à distribuer de l’eau et des fournitures médicales aux hôpitaux et dans les quartiers de la ville. L’ERCS a envoyé des kits d’aide alimentaire à Shire, au Tigré. En outre, plusieurs de ses ambulances continuent de fournir des soins aux personnes blessées.
Dans le sud de l’Ethiopie également, il existe des tensions en lien avec les nombreux déplacés internes. Ici aussi, l’ERCS fournit une aide d’urgence avec le soutien de la CRS.

De nombreux réfugiés au Soudan voisin

Au Soudan, où des dizaines de milliers de réfugiés sont arrivés du Tigré ces dernières semaines, le Croissant-Rouge soudanais porte assistance aux plus démunis en fournissant des couvertures, des matelas, des moustiquaires, des bâches ainsi que des jerricans d’eau. Il prépare une réponse plus importante dans les deux ou trois principaux camps de réfugiés du pays en se focalisant sur l’eau et l’hygiène (WASH), la construction d’abris et les soins de base.