Journal de mission Ebola

13 septembre 2014 Notre hôpital de campagne enfin en service

Kenema / Sierra Leone, 13 septembre 2014 Aujourd’hui c’est le grand jour: après quelques atermoiements, l’hôpital de campagne de la Croix-Rouge est mis en service! Jusqu’à 60 patients peuvent y être admis. Je suis contente que nous soyons enfin opérationnels.

Deux premiers patients se présentent dans l’après-midi. Je fais justement partie de l’équipe intervenant à ce moment-là. Nous quittons notre lieu d’hébergement à 13h pour n’y revenir qu’à 23h. Nous sommes tous tendus en pénétrant pour la première fois dans la zone d’isolement. Après avoir prodigué à nos patients tous les soins requis, nous revoyons encore une fois les procédures dans leurs moindres détails.

A 21h, une ambulance arrive soudain de Freetown, dont l’hôpital est complètement saturé. Deux nouveaux patients en descendent: une fillette de 11 ans et un homme de 27 ans. L’enfant franchit seule les quelques pas qui la séparent de l’hôpital, où elle s’allonge et ne tarde pas à s’endormir. Par contre, un brancard est nécessaire pour acheminer le jeune homme, très mal en point. Je lui donne un peu d’eau et le couvre. Je ne peux pas faire plus. Il meurt dans la nuit. De lui, nous ne connaissons que le nom et l’hôpital de provenance. Nous n’avons aucune adresse ni aucun numéro de téléphone de proches. A-t-il de la famille, une femme, des enfants? Des informations qui seront difficiles à obtenir. Je pense à ce transport en ambulance de six heures depuis la capitale jusqu’à Kenema, au dernier tronçon sur la route cahoteuse – avec, au bout du voyage, la mort dans une grande solitude. C’est dur. Le destin de cet homme me désole.

Pourtant, nous devons poursuivre nos efforts. Nous avons un énorme tas de bottes, de tabliers en plastique et de lunettes de ski à nettoyer. Pas un moment de répit jusqu’à ce que l’équipe de nuit prenne la relève. Je suis soulagée de pouvoir bientôt regagner notre hébergement.