Crise du coronavirus

La CRS prend en charge la plateforme aide-maintenant.ch

A partir d’août, la plateforme d’entraide de voisinage aide-maintenant.ch sera confiée à la Croix-Rouge suisse (CRS), qui assurera ainsi la pérennité d’une infrastructure mise sur pied par des bénévoles. Pendant la crise du coronavirus, plus de 1200 groupes de voisinage se sont enregistrés sur la plateforme. Grâce à la compétence de la CRS, le réseau constitué reste ainsi mobilisable en cas de nouvelle crise.

Achats pour des groupes à risque, entretiens visant à rompre l’isolement social, coordination des offres d’aide de voisinage: pendant la crise du coronavirus, l’engagement de la société civile a revêtu une nouvelle dimension en Suisse. La plateforme d’entraide de voisinage aide-maintenant.ch est l’une des initiatives lancées à partir de mars 2020. Les personnes en quête d’une aide peuvent, en saisissant leur NPA, avoir accès à des ressources locales, et les groupes enregistrés sur le site obtiennent des consignes pour une action coordonnée. Plus de 1200 groupes locaux sont intervenus pour répondre aux besoins. Quatre mois après le début de la crise du coronavirus, les exploitants d’aide-maintenant.ch confient la plateforme à la CRS, qui maintiendra l’activité du réseau.

Une époustouflante solidarité

La CRS se réjouit de contribuer à inscrire dans la durée l’engagement de la société civile à travers l’encadrement des groupes d’aide-maintenant.ch. «La solidarité qui s’est exprimée pendant la crise du coronavirus nous a époustouflés, et l’aide de voisinage déployée par les innombrables groupes d’aide-maintenant.ch a été précieuse pour beaucoup de personnes. Nous souhaitons à l’avenir soutenir et promouvoir de telles pratiques en capitalisant sur la compétence que nous avons acquise au fil du temps», déclare Markus Mader, directeur de la CRS.

En Suisse, le bénévolat informel à horaire souple gagne du terrain. C’est ce qui ressort de l’Observatoire du bénévolat 2020: sept personnes sur dix fournissent de temps à autre une aide à leurs voisins. Les activités spontanées et utiles, conciliables avec les obligations familiales et professionnelles, sont prisées et permettent d’exploiter ce potentiel.

Avec la CRS, les personnes à l’origine d’aide-maintenant.ch ont trouvé un partenaire doté d’un ancrage ancien. «Difficile d’imaginer une meilleure solution», déclare Vivien Jobé, coordinatrice de projet. Forte de 53 000 bénévoles, la CRS est la première organisation de bénévoles spécialisée dans la santé, le social et le sauvetage. Depuis le début de la pandémie de coronavirus, elle a constamment adapté son offre de prestations aux nouveaux besoins ainsi qu’aux consignes de sécurité, l’étoffant notamment d’un service de livraison et d’un dispositif d’aide financière immédiate.