Coronavirus

Comparaison de tests de recherche d’anticorps anti-SARS-CoV-2

La recherche d’anticorps joue un rôle important dans la maîtrise de l’épidémie de coronavirus. Aussi la Croix-Rouge suisse (CRS) a-t-elle créé les conditions d’une étude visant à comparer et à évaluer des tests de dépistage rapide disponibles sur le marché. Celle-ci fournit d’importants éléments sur l’acquisition et l’efficacité de tests de recherche d’anticorps à des fins de veille épidémiologique.

L’étude dont la CRS est promotrice consiste à évaluer, dans le cadre de deux séries d’essais, des tests disponibles sur le marché provenant d’Europe, des Etats-Unis et d’Asie. Elle porte sur deux types de tests fondés sur la recherche d’anticorps: alors que l’EPF Zurich procède à la comparaison de différents tests au chevet du patient (Point of Care ou POC), Transfusion Interrégionale CRS assure celle de tests de laboratoire. Les premiers résultats qui s’en dégageront seront immédiatement publiés afin de fournir rapidement des bases de décision aux autorités sanitaires et à d’autres cercles intéressés.

Cette étude est conduite dans le cadre d’une collaboration entre des acteurs multiples – EPFZ (département Systèmes biologiques), Transfusion Interrégionale CRS, canton de Bâle-Campagne, universités de Berne, Bâle et Zurich, EPFL, Hôpital cantonal de Saint-Gall, HES Suisse du Nord-Ouest, Institut Tropical et de Santé Publique Suisse – et avec le soutien de bénévoles de la CRS.

Plus un test est sensible, plus il est capable de détecter une maladie de façon fiable.

Plusieurs dizaines de tests ont été acquis en vue de l’étude et utilisés conformément aux instructions de leurs fabricants respectifs ainsi que dans des conditions semblables à des fins de comparaison. Les impératifs de la sécurité d’emploi, de la comparabilité et de l’économicité requièrent la vérification préalable de la sensibilité et de la spécificité des dispositifs. Plus un test est sensible, plus il est capable de détecter une maladie de façon fiable. Plus il est spécifique, plus il est capable de donner un résultat négatif chez les personnes saines, en l’occurrence celles qui n’ont pas été atteintes par le Covid-19.

L’ensemble des tests a été évalué sur la base d’échantillons de sang de la biobanque de Bâle-Campagne prélevés chez des patients atteints du Covid-19 ainsi que d’échantillons plus anciens, recueillis chez des donneurs de sang présentant des symptômes grippaux. Différentes formes de la maladie (asymptomatique, légère ou sévère) et différentes classes d’âge étaient représentées dans les échantillons de sang provenant de patients Covid. Cette vaste base de données, qui ne comprend pas seulement des échantillons de patients hospitalisés, autorise la formulation de conclusions valables sur la fiabilité des tests.

Onze tests rapides POC à l’étude

Les tests POC sont des tests rapides bon marché et efficients, qui permettent d’obtenir un résultat dans un bref délai. Il ressort de l’étude comparative de l’EPFZ qu’ils se prêtent dans les conditions actuelles (faible taux d’infection) à des études épidémiologiques au sein de la population. Les auteurs de l’étude relèvent cependant que la recherche d’un test fiable et adapté à chaque situation est exigeante.

Parmi les onze tests rapides analysés, un se prête selon l’étude à une utilisation directe. Cinq peuvent être utilisés en combinaison avec un autre et donnent des résultats significatifs (taux de sensibilité de 98,5%) moyennant confirmation de tout résultat positif par un second test.

Les résultats publiés diffèrent en partie fortement des indications des fabricants ainsi que des études antérieures. «Nous expliquons cela par la part relativement élevée des prélèvements négatifs dans notre échantillon, écrivent les auteurs. De plus, il est indispensable que toute la gamme des réponses des anticorps et pas seulement les formes sévères de la maladie soient représentées dans les prélèvements de sang.»

Il ressort de l’étude que l’on dispose ainsi de procédés exacts, rapides et bon marché pour la détermination générale de l’immunité collective au sein de groupes de population et la maîtrise d’une nouvelle vague. Les auteurs précisent que les tests disponibles sont cependant moins adaptés à la mise en évidence de l’immunité individuelle.

Lien vers les résultats des recherches

Comparaison des tests de laboratoire

Coordonnée par Transfusion Interrégionale CRS, la deuxième série d’essais vise à comparer des tests de laboratoire ELISA actuellement disponibles. Ses résultats, attendus fin septembre, feront l’objet d’une publication.

Les offres dans votre région

Sélectionnez votre canton pour découvrir toutes les possibilités qu’offre la CRS.

Newsletter