Dossier: Cécité et les affections oculaires

Pour que cécité ne rime plus avec pauvreté

La Croix-Rouge suisse prévient la cécité et les affections oculaires en Afrique et en Asie.

Pour 43 millions de personnes, le monde est synonyme d’obscurité. La plupart d’entre elles ont perdu la vue faute de soins médicaux. Depuis des années, la CRS œuvre au développement de l’ophtalmologie dans des régions où le système de santé est déficient.

Faits et chiffres sur la cécité

  • Dans le monde, près de 43 millions de personnes sont aveugles.
  • 295 millions sont malvoyantes, voire fortement malvoyantes.
  • Neuf personnes sur dix sont aveugles à cause de la pauvreté.
  • La cataracte est la principale cause de cécité.
  • 90% des déficiences visuelles sont dues à une maladie curable et pourraient, avec un diagnostic précoce et des mesures préventives, être évitées.
  • Dans nos pays d’intervention, il suffit de 50 CHF en moyenne pour opérer un oeil atteint de la cataracte, première cause de cécité dans le monde.

Engagement de la Croix-Rouge

  • Les bénévoles Croix-Rouge informent les familles qu’il est possible de prévenir les affections oculaires grâce à une alimentation équilibrée et des mesures d’hygiène.
  • Dans les écoles et les villages, des auxiliaires Croix-Rouge procèdent à des tests de la vue.
  • La cataracte et d’autres affections oculaires sont opérées et traitées par des collaborateurs de la Croix-Rouge.
  • La Croix-Rouge forme des spécialistes locaux et des bénévoles.
  • Des dispensaires spécialisés et des hôpitaux ophtalmiques sont construits et équipés.

Les projets ophtalmologiques 

Impressions d'un camp ophtalmologique au Trans-Himalaya, Népal, soutenu par la Croix-Rouge suisse

Impressions d'un camp ophtalmologique au Trans-Himalaya, Népal, soutenu par la Croix-Rouge suisse