« 2 x Noël »

Un cartable pour voir la vie en rose

Près d’une personne sur 100 en Suisse a donné un colis dans le cadre de l’édition 2013/14 de l’action « 2 x Noël ». Au total, environ 400 tonnes de marchandises ont été collectées. La Croix-Rouge suisse (CRS) a envoyé deux camions transportant chacun 20 tonnes de marchandises en Bulgarie, deux en Bosnie-Herzégovine, trois en Biélorussie et un en Moldavie. Reportage sur la distribution en Bulgarie.

En septembre prochain, Beatriz va rentrer à l’école primaire. La fillette de 7 ans vit avec sa mère et sa demi-soeur à Bregovo. Ce village, situé dans la pointe nord-ouest de la Bulgarie à l’endroit où le Danube dessine la frontière avec la Serbie et la Roumanie, se trouve dans la région la plus pauvre de l’Union européenne: ici, le chômage dépasse souvent 60%. Faute de perspectives d’avenir, la population est vieillissante et la part des plus de 65 ans atteint par endroits 70%. L’agriculture est le seul secteur économique à fonctionner, mais rares sont ceux qui peuvent en vivre. De nombreux habitants sont en proie à un dénuement extrême: cultivant pour leur propre consommation, ils n’ont d’autre moyen de subsistance que des prestations d’aide sociale minimales d’environ 100 CHF par mois.

Un avenir tout rose

C’est le cas de la mère de Beatriz. Il y a peu, la jeune femme de 29 ans a perdu son mari dans un accident de la route. Elle s’est retrouvée seule avec les deux enfants, sans emploi ni revenu et accablée de soucis. Aujourd’hui cependant, c’est une belle journée qui s’annonce. La Croix-Rouge bulgare, qui organise la distribution des cadeaux de l’opération « 2 x Noël » a invité la petite famille qui bénéficie de son intervention à venir retirer un colis rempli de nourriture, de produits d’hygiène, d’habits et de fournitures scolaires. Beatriz sait qu’une partie du contenu lui est réservée.


Deux bénévoles Croix-Rouge contrôlent l’identité de la mère et de sa fille, les enregistrent, puis vont chercher les sacs qui leur sont destinés. Pour Beatriz, l’attente est insupportable. Le colis contient-il vraiment un cartable, comme annoncé? La fillette a hâte d’aller à l’école. Et comme pour chaque enfant, la question du cartable est indissociable des préparatifs de la rentrée. L’une des bénévoles s’avance vers elle et lui remet l’objet tant désiré. Il est rose, la couleur préférée de la petite fille, qui est elle-même tout en rose dans son legging et son t-shirt. Les yeux de Beatriz brillent: elle n’en revient et place ses mains à sa bouche. Emue, sa mère essuye une larme. «Aller à l’école, c’est avoir un avenir», dit-elle avant de remercier les bénévoles. Beatriz pousse un cri de joie à chaque objet qu’elle tire du cartable – des fournitures, une trousse, mais aussi un bonnet pour l’hiver, des collants, un pull et un parapluie. Qu’ils soient d’occasion, voire légèrement usés, cela n’enlève rien au bonheur qu’elle éprouve. Pour Beatriz et sa mère, c’est comme si on fêtait Noël et leurs anniversaires à la fois.