Typhon Haiyan

Un toit pour 20 000 sans-abri

Sur l’île de Bantayan, au cœur de la zone sinistrée, les logisticiens de la Croix-Rouge suisse (CRS) distribuent 3000 kits de réparation. Ce matériel permettra à 20 000 personnes de remettre en état des maisons fortement endommagées ou détruites.

«Les habitants de Bantayan sont heureux de pouvoir à nouveau s’abriter de la pluie et du rayonnement solaire», constate Thomas Büeler, logisticien CRS. Avec des bénévoles de la Croix-Rouge locale, il a pu gagner l’île en ferry. Le passage du typhon Haiyan le 8 novembre dernier y a causé des destructions massives, et aucune aide extérieure n’était jusqu’ici parvenue à la population. A présent, 3000 familles des trois communes que compte Bantayan se voient remettre par la Croix-Rouge de la tôle ondulée et des outils, qui leur permettront d’entreprendre les réparations les plus urgentes. Sous leur nouveau toit, elles accueilleront également des proches et des connaissances sans abri. Quelque 20 000 personnes seront ainsi relogées durant cette première phase.

Depuis son entrepôt de biens de secours en Malaisie, la CRS a en outre expédié de grandes tentes destinées à accueillir des dispensaires. Quatre collaborateurs CRS venus de Suisse travaillent main dans la main avec les nombreux bénévoles de la Croix-Rouge philippine afin d’organiser au plus vite l’aide d’urgence. Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge distribue 10 000 bâches et 20 000 bidons à eau.

La CRS a débloqué un million de CHF pour l’aide d’urgence et engagera trois millions de CHF supplémentaires pour la reconstruction.