Philippines

Deux ans après le «super-typhon» Haiyan

Il y a deux ans, Haiyan, le plus puissant typhon jamais enregistré au-dessus d’un continent, balayait les Philippines avec des vents jusqu’à 300 km/h. Après avoir apporté une aide d’urgence, la Croix-Rouge suisse œuvre à la reconstruction dans trois régions du pays.

Le 8 novembre 2013, Haiyan a dévasté une grande partie des Philippines, privant de leurs moyens de subsistance des dizaines de milliers de paysans, pêcheurs et petits entrepreneurs et faisant quatre millions de sans-abri. La Croix-Rouge suisse (CRS) soutient la reconstruction des logements dans trois régions du pays: Capiz sur l’île de Panay, Ormoc sur l’île de Leyte, ainsi que le nord de Palawan sur les îles Calamian. Son action s’inscrit dans le cadre d’un par-tenariat étroit avec la Croix-Rouge philippine.

La population rurale des régions reculées est au cœur de cet engagement. Sur la base de l’approche «owner-driven», les habitations sont bâties de sorte à mieux résister aux séismes, aux inondations ou aux tempêtes violentes. De plus, la CRS fournit contributions financières, matériel de construction et soutien technique aux personnes concernées, qui peuvent décider elles-mêmes de l’utilisation de l’argent reçu et du recours ou non à l’aide d’ouvriers qualifiés pour certains travaux. Au terme de chaque étape de construction et avant le paiement de la tranche suivante, le chantier est inspecté par la Croix-Rouge. Ainsi, grâce au soutien de la CRS, environ 1700 maisons résistantes aux tempêtes assorties d’installations sanitaires sont construites, et les logements de quelque 2100 familles, renforcés. 

Sur l’île de Samar, la Croix-Rouge a construit de nouveaux logements et un dispensaire.

© FICR

L’action internationale de la Croix-Rouge 

Pendant les semaines qui ont suivi le typhon Haiyan, l’aide d’urgence apportée par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, auquel appartient la CRS, a atteint 1,3 millions de personnes. On compte déjà 625 000 bénéficiaires des mesures de soutien à la reconstruction de logements et au développement des moyens d’existence. Enfin, 200 000 personnes disposent désormais d’un meilleur accès aux soins.

Deux ans après Haiyan, le plus puissant typhon jamais enregistré au-dessus d’un continent, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge ont aidé des dizaines de milliers de familles à reconstruire leurs habitations, les dispensaires, les écoles et les infrastructures et à développer leurs moyens d’existence. Ils ont également préparé la population à de futures catastrophes.

© FICR