Réfugiés syriens au Liban

Secours d’hiver

L’hiver est particulièrement rude pour les réfugiés syriens au Liban. La Croix-Rouge suisse vient en aide à des familles syriennes et libanaises en les soutenant financièrement et en leur remettant des bons d’approvisionnement en mazout.

La Croix-Rouge se mobilise pour les victimes de la crise syrienne

La guerre civile en Syrie fait chaque mois des milliers de victimes. Des millions de femmes, d’hommes et d’enfants sont en fuite. Les victimes de la guerre civile dépendent de la Croix-Rouge pour pouvoir bénéficier de soins d’urgence, se nourrir et dormir dans des abris sûrs. La CRS soutient les familles de réfugiés syriens ainsi que les populations des pays voisins touchés par ces vagues de migrants. Merci de soutenir les familles en détresse.

Au Liban, l’arrivée de la saison froide a aggravé une situation déjà difficile. Plus d’un million de Syriens sont enregistrés ici comme réfugiés. Vivant pour la plupart dans l’un des quelque 1900 camps de toile improvisés répartis sur tout le territoire, ils dorment généralement dans des tentes de fortune qui ne leur offrent qu’une protection précaire contre le froid, le vent et la neige.

Pendant l’hiver, la Croix-Rouge suisse (CRS) soutient 450 familles particulièrement vulnérables par des allocations d’argent. Avec les 250 USD qu’ils se voient créditer chaque mois sur une cash card, les bénéficiaires peuvent subvenir à leurs besoins élémentaires: loyer, médicaments et frais d’écolage. Dans les montagnes du nord du pays, où les conditions météorologiques sont encore plus rigoureuses, la CRS fournit par ailleurs des bons d’approvisionnement en mazout à 500 familles. Mais la population locale n’est pas oubliée; nombreux sont les Libanais qui vivent dans la pauvreté et souffrent eux aussi du froid. Environ 20% du secours d’hiver de la CRS leur est destiné.

Depuis plusieurs années, le secours d’hiver vient compléter les projets de la CRS en faveur des réfugiés syriens au Liban. Actuellement, 600 familles vivant dans les camps reçoivent des colis alimentaires. La CRS collabore en outre avec la Croix-Rouge libanaise dans le domaine de la santé, notamment en contribuant à la prévention des catastrophes et à la sécurité transfusionnelle.