Mozambique et Malawi

La CRS envoie une équipe d’aide d’urgence au Mozambique

La tempête tropicale Idai a causé d’importantes destructions dans le sud-est de l’Afrique. La CRS envoie au Mozambique une équipe de logisticiens expérimentés pour y coordonner l’aide d’urgence du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

L’équipe d’aide d’urgence de la Croix-Rouge suisse (CRS), composée de sept logisticiens expérimentés, décollera jeudi après-midi de l’aéroport de Zurich-Kloten pour se rendre dans la zone sinistrée. Dans les semaines à venir, elle s’attèlera notamment à la gestion et à la distribution des biens de secours envoyés par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Elle dressera en outre la liste des produits de première nécessité – nourriture, eau potable, tentes, matériel de construction, etc. – disponibles sur le marché indigène ou dans les dépôts de la Croix-Rouge locale, et de ceux qui devront être acheminés à partir d’autres régions.

Forts d’une longue expérience, les logisticiens envoyés par la CRS sont intervenus à plusieurs reprises pour coordonner la distribution de biens de secours au lendemain d’une catastrophe naturelle. Leur dernière mission en date est celle menée aux Caraïbes et en Haïti après les ouragans Irma et Matthew.

Difficile d’évaluer l’ampleur des dégâts

Dans la nuit du 14 au 15 mars, le cyclone Idai a balayé le Mozambique avec des vents entre 170 et 190 km/h. A Beira, deuxième plus grande du pays, les destructions sont considérables. Le Zimbabwe a lui aussi été lourdement touché. Il est difficile pour l’heure de mesurer l’ampleur de la catastrophe – de nombreuses localités sont encore coupées du monde. Le bilan pourrait dépasser les 1000 morts rien qu’au Mozambique. Il pourrait s’aggraver au cours des prochains jours en raison des fortes précipitations et des inondations qui accompagnent le cyclone.

Depuis le début du mois, de fortes précipitations ont causé des inondations dans la région. Au Malawi, où la CRS conduit plusieurs projets à long terme, plus de 50 personnes ont perdu la vie, et des milliers se sont retrouvées sans abri. Avec le soutien de la CRS, la Croix-Rouge du Malawi construit des hébergements d’urgence et des installations sanitaires, et distribue aux sinistrés des aliments et des articles ménagers.