Communiqué aux médias

Assemblée de la Croix-Rouge: importante mobilisation de la Croix-Rouge suisse en faveur des plus vulnérables

Les délégués de l’Assemblée de la Croix-Rouge se sont réunis le samedi 26 juin pour faire le point ensemble sur un exercice 2020 intense et ponctué de défis. La CRS a été très sollicitée par la pandémie de coronavirus. D’importants gestes de soutien et de solidarité ont permis de mettre en œuvre nombre de projets nouveaux en faveur des publics vulnérables en Suisse et à l’étranger. L’an dernier, la Croix-Rouge suisse (CRS) a secouru à hauteur de 11,5 millions de CHF 14 400 personnes qui s’étaient retrouvées dans une impasse financière. Doté de 30 000 CHF, le Prix Croix-Rouge 2021 est décerné à Afghanistanhilfe pour l’aide humanitaire que cette association fournit depuis plus de 30 ans en Afghanistan, malgré les contraintes liées au contexte politique.

L’exercice 2020 a été dominé par la pandémie de coronavirus, qui a considérablement sollicité la CRS en Suisse et à l’étranger. «Forte de milliers de bénévoles qui se sont immédiatement mobilisés en réponse à la crise, la CRS a démontré sa capacité à surmonter des situations extrêmes, a souligné Thomas Heiniger, président de la CRS, dans le cadre de sa rétrospective. Ces intervenants ont traduit en actes concrets le Principe fondamental d’humanité, qui est la clé de voûte de la mission de la Croix-Rouge. Grâce à leur dévouement, la CRS a pu remplir son mandat pendant l’exercice écoulé: protéger la vie, la santé et la dignité des personnes en détresse.»

D’un jour à l’autre, nombre de personnes se sont retrouvées en proie à la solitude, la peur de l’avenir, des ennuis financiers et un stress psychique. A travers ses associations cantonales et grâce aux généreux dons consentis par des acteurs économiques, des fondations, la population et la Chaîne du Bonheur, la CRS a distribué une aide financière immédiate totalisant 11,5 millions de CHF à 14 400 personnes en situation de grande précarité. En collaboration avec les organisations de sauvetage de la Croix-Rouge, 170 projets d’aide spécifiques d’un montant total de 7,9 millions de CHF ont en outre pu être réalisés dans de brefs délais.

La CRS a su maintenir, adapter et étendre ses prestations d’aide à la population: service de courses, garde d’enfants à domicile pour le personnel hospitalier, service des transports ou ligne téléphonique pour les personnes âgées en sont quelques exemples. Les organisations de sauvetage de la Croix-Rouge ont ouvert en un temps record un centre de dépistage du coronavirus. De plus, Transfusion CRS Suisse s’est attelée précocement à la mise au point d’un traitement consistant à transfuser du plasma sanguin riche en anticorps à des malades du Covid-19.

La pandémie de coronavirus a accru la détresse dans le monde entier. Dans de nombreux pays en développement et régions en crise, mesures d’hygiène, règles de distance physique, test de dépistage, traçage des contacts et vaccination sont difficiles à mettre en œuvre. Le tribut prélevé par le virus sur les plus vulnérables y est d’autant plus lourd. La pandémie aura un impact durable sur les programmes à long terme de la CRS à l’étranger. Conjointement avec les Sociétés sœurs locales et la Direction du développement et de la coopération (DDC), la CRS les a adaptés et a pris rapidement d’importantes mesures de protection des populations. Dans vingt des quelque 30 pays où elle intervient, elle a affecté près de 7 millions de CHF additionnels à des projets d’aide d’urgence.

Remise du Prix Croix-Rouge 2021 à l’association Afghanistanhilfe

L’Assemblée de la Croix-Rouge a été marquée par la remise du 9e Prix Croix-Rouge, qui récompense des actions humanitaires particulièrement louables. Doté de 30 000 CHF, le prix est allé à Afghanistanhilfe pour l’aide humanitaire que l’association fournit depuis plus de 30 ans en Afghanistan, malgré un contexte politique des plus difficiles. En finançant un hôpital et plusieurs dispensaires, elle apporte une contribution notable à l’accès aux soins dans ce pays. Daniel Biedermann, président du jury, revient sur ce choix: «Afghanistanhilfe nous a notamment impressionnés par l’étendue de son action et aussi par le fait qu’elle est uniquement dirigée par des bénévoles.» Le jury a par ailleurs décerné un prix d’encouragement de 5000 CHF à Sportegration, association zurichoise qui mise sur le sport comme vecteur d’intégration. Celle-ci propose des entraînements et des cours à des personnes réfugiées vivant à Zurich et dans ses environs.

De nouveaux membres au CCR et à la CCG

Danielle Breitenbücher s’est retirée du Conseil de la Croix-Rouge (CCR) après y avoir siégé pendant huit ans en tant que représentante de la jeunesse CRS. Les délégués ont élu comme nouveau membre Aline Muller, qui représentera également la jeunesse CRS au sein de l’organe. Aline Muller est membre de l’Alliance suisse des samaritains, où elle intervient depuis plusieurs années sur le terrain et dans divers comités. L’Assemblée de la Croix-Rouge a remercié Danielle Breitenbücher de ses longues années d’engagement pour la CRS. Ralph Ammann a été élu par les délégués au sein de la Commission de contrôle de gestion (CCG).

La Croix-Rouge suisse (CRS) est la plus importante organisation humanitaire du pays. Elle intervient dans les domaines de la santé et du soutien au quotidien, de l’intégration et de la migration ainsi que de la recherche, du sauvetage et de l’aide en cas de catastrophe.

Les offres dans votre région

Sélectionnez votre canton pour découvrir toutes les possibilités qu’offre la CRS.

Newsletter