Armes nucléaires

La Suisse doit signer le traité sur l’interdiction des armes nucléaires

Le Conseil des Etats a décidé que le Conseil fédéral devait signer le traité sur l’interdiction des armes nucléaires. La Croix-Rouge suisse se félicite de cette décision.

Après le Conseil national, le Conseil des Etats a lui aussi largement approuvé la motion 17.4241 «Signer et ratifier le traité sur l’interdiction des armes nucléaires», exigeant une adhésion immédiate de la Suisse au traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN). Le Parlement s’oppose ainsi à la décision prise l’été dernier par le Conseil fédéral de ne pas signer le traité pour l’instant.

Une décision dans la droite ligne de la tradition humanitaire

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge exige depuis 73 ans l’abolition des armes nucléaires. C’est pourquoi la Croix-Rouge suisse a invité plusieurs fois le Conseil fédéral et le Parlement à signer sans attendre le traité. Par sa signature, la Suisse, conjointement avec de nombreux autres Etats, envoie un message clair: les armes nucléaires ne sont pas tolérables. La Croix-Rouge suisse se félicite de cette décision, qui s’inscrit dans la droite ligne de la tradition humanitaire du pays.