Armes de destruction massive

Armes nucléaires

Les armes nucléaires sont des armes de destruction massive, causes de souffrances indicibles. La Croix-Rouge s’engage depuis plus de 70 ans pour leur interdiction.

Si les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki en août 1945 restent pour l’heure des événements uniques dans l’histoire, ils ont largement suffi à mettre en évidence le potentiel dévastateur de l’arme nucléaire: à Hiroshima par exemple, la bombe avait non seulement fait plus de 300 000 victimes, mais aussi détruit 80% de tous les hôpitaux. Et plus de 70 ans plus tard, les conséquences continuent de s’en faire sentir: tout comme les survivants, les générations suivantes ont connu et continuent de connaître de graves problèmes de santé. Enfin, ces bombardements ont eu un impact environnemental et climatique durable, avec de lourdes répercussions sur la société et l’économie.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’engage depuis plus de 70 ans pour l’abolition des armes nucléaires.

Les grandes étapes:

  • 1945 – Appel du CICR: à peine un mois après le premier bombardement atomique de l’histoire, le CICR lance à toutes les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge un appel en vue de l’interdiction de l’arme nucléaire.
  • De 1948 à 1981 – Diverses résolutions de la Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge: diverses résolutions du Mouvement appellent les Etats du monde à ne pas utiliser l’énergie atomique à des fins guerrières. Son emploi doit être soumis à un contrôle international de manière à garantir une interdiction des armes nucléaires.
  • 1968 – Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP): le TNP est adopté et ratifié par 191 Etats parties, dont la Suisse et les cinq puissances nucléaires. Lire le traité
  • 1996 – Avis consultatif de la Cour internationale de Justice: aux termes de cet avis, l’utilisation des armes nucléaires n’apparaît «guère conciliable» avec le respect du droit international humanitaire.
  • 2009, 2011 et 2013 – Résolutions du Conseil des Délégués du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge: dans plusieurs de ses résolutions, le Conseil des Délégués appelle les Etats à prendre enfin de toute urgence des mesures concrètes en vue du désarmement nucléaire. Cela passe par l’adoption d’un accord international contraignant réglant l’interdiction totale des armes nucléaires.
  • 2017 – Traité bannissant l’arme atomique: un grand jour pour l’humanité! Le 7 juillet 2017, 122 Etats réunis à New York adoptent un traité visant à interdire totalement la mise au point, la fabrication, l’acquisition et le stockage d’armes nucléaires ainsi que la menace d’y recourir. Si elle a elle aussi approuvé le traité, la Suisse ne l’a toujours pas signé, alors qu’elle en a la possibilité depuis le 20 septembre 2017. En savoir plus

L’emploi de l’arme nucléaire entraîne d’immenses souffrances et n’est pas compatible avec le droit international humanitaire. C’est pourquoi la Croix-Rouge suisse continuera de s’engager au niveau national et international pour une interdiction complète de cette arme de destruction massive.

Pour aller plus loin: CICR: Armes nucléaires – une menace intolérable pour l’humanité