Journée mondiale de l’aide humanitaire

Appel pressant à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire

Célébrée le 19 août, la Journée mondiale de l’aide humanitaire vise surtout à une meilleure protection des travailleurs humanitaires. Pour la Croix-Rouge, elle revêt une urgence particulière: rien qu’en Syrie, plus de 20 bénévoles du Croissant-Rouge ont déjà perdu la vie.

La guerre brutale qui fait rage en Syrie et les événements sanglants qui secouent l’Egypte confèrent cette année une note particulièrement tragique à la Journée mondiale de l’aide humanitaire. Depuis deux ans, le conflit syrien fait chaque jour des centaines de tués et de blessés graves. Hôpitaux, personnel médical et volontaires sont également la cible des belligérants, ce qui constitue une infraction grave aux Conventions de Genève. Au sein du seul Croissant-Rouge syrien, plus de 20 bénévoles ont déjà payé de leur vie leur engagement humanitaire.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, dont fait partie la Croix-Rouge suisse, est solidaire des volontaires œuvrant en Syrie et dans tous les pays touchés par un conflit. Il appelle instamment les belligérants à respecter les emblèmes de la croix rouge et du croissant rouge, à ne pas entraver les volontaires dans l’accomplissement de leur mission ni, a fortiori, à les agresser. En Syrie et dans d’autres pays, des membres du Croissant-Rouge et de la Croix-Rouge s’engagent au quotidien avec courage pour la protection des victimes de la guerre.