Donneurs de vêtements

TEXAID: des garanties de transparence pour les donneurs de vêtements usagés

La CRS détient avec cinq autres œuvres d’entraide suisses titulaires du label ZEWO la moitié de l’entreprise TEXAID, qui a défrayé la chronique ces derniers jours. La confiance du public est notre principal capital. Aussi importe-t-il de rendre compte aux donneurs de l’utilisation de leurs vêtements et de l’affectation des fonds dégagés par la valorisation et la vente de ceux-ci. Soucieuse de la transparence de ses activités, TEXAID publie désormais ses résultats.

La collecte de vêtements fait figure de tradition – au sein de la population suisse comme à la Croix-Rouge suisse (CRS). L’aide vestimentaire directe étant devenue peu pertinente, la CRS affecte les revenus financiers de TEXAID à sa mission sociale et humanitaire.

Collecte, tri et valorisation des textiles permettent à TEXAID de donner une seconde vie à vêtements, chaussures et linge de maison usagés. La réutilisation de ces précieuses ressources permet de réduire de façon notable la pression qui s’exerce sur l’environnement. Les vêtements collectés par TEXAID sont transformés et vendus de façon centralisée. Une infime partie est détruite et éliminée selon des procédés respectueux de l’environnement. A cet égard, la CRS s’engage depuis des années pour que la valorisation de textiles usagés en Suisse et leur exportation obéissent à des critères sociaux et écologiques et à des considérations de politique du développement.

Les revenus perçus par la CRS utilisés en faveur des plus démunis en Suisse

En 2017, TEXAID a dégagé de son activité un revenu de près de 7,8 millions de CHF, dont une grande partie est reversée aux six œuvres d’entraide affiliées, dont la CRS et ses organisations membres. La Croix-Rouge suisse utilise cet apport pour financer des prestations au profit de personnes défavorisées en Suisse.

La confiance du public est notre principal capital. Les gros titres des médias ont, au cours des derniers jours, semé l’inquiétude et contribué à la diffusion d’informations erronées. Aussi TEXAID publie-t-elle désormais ses résultats, mesure qui confère une plus grande transparence à l’utilisation des textiles collectés et à l’affectation des fonds dégagés de leur vente. Veuillez cliquer sur ce lien pour accéder au communiqué de presse de TEXAID.

Certaines associations cantonales de la Croix-Rouge récupèrent directement des vieux vêtements ainsi que des articles ménagers pour les vendre dans des boutiques de seconde-main cantonales de la CRS. Celles-ci regorgent d’articles de qualité et bon marché pour toute la famille. Des informations à ce sujet sont disponibles sur www.prestations.redcross.ch.