24. Novembre 2020

Ouragans Eta et Iota

Aide d’urgence après les tempêtes tropicales au Honduras

En Amérique centrale, les ouragans Eta et Iota ont laissé un sillage de désolation. Les bénévoles de la Croix-Rouge mettent toute leur énergie dans les opérations de secours. La CRS débloque 300 000 CHF au titre de l’aide d’urgence au Honduras et dépêche sur place deux logisticiens de son pool de spécialistes pour soutenir l’aide internationale.

Nicaragua, Guatemala, Honduras: partout sur son passage, les tempêtes Eta et Iota ont semé la mort et la désolation. Les fortes pluies qui ont accompagné les ouragans ont provoqué d’importantes inondations et des glissements de terrain dramatiques. Le Honduras, où la Croix-Rouge suisse (CRS) s’engage depuis plus de 20 ans, a décrété l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire. Plus de 40 communes sont coupées du monde, et plus de 3 million de personnes ont été directement touchées par la catastrophe. La montée des eaux a également détruit d’innombrables champs, routes et ponts. D’ores et déjà, il faut s’attendre à moyen terme à des pénuries alimentaires. Le gouvernement a demandé le soutien de la communauté internationale.

Une situation compliquée par le coronavirus

Dans tout le pays, la Croix-Rouge hondurienne a mobilisé des bénévoles, qui distribuent des kits d’hygiène et des couvertures, coordonnent les évacuations, installent des abris d’urgence et assurent un soutien psychosocial aux victimes. La délégation de la CRS appuie activement ces mesures. La situation est cependant encore compliquée par la pandémie de coronavirus, qui avait déjà contribué à aggraver les problèmes sociaux. 
En outre, le respect des règles d’hygiène et de distanciation dans le cadre des évacuations et de l’aide d’urgence représente un énorme défi. 
 
La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé un appel d’urgence en faveur des sinistrés. La CRS, soutenue par la Confédération, débloque dans un premier temps une enveloppe de 300 000 CHF au titre des opérations de secours. Elle a par ailleurs dépêché sur place deux logisticiens de son pool d’aide d’urgence: ces experts seront chargés de soutenir l’action coordonnée du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.